POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Muse égérie ....Forme la Balladine...

Muse égérie.jpg

 

 

Muse égérie

 

Elle est cette égérie au parfum d’une rose

Ô !  muse intemporelle, écoute aussi la prose

Poétique et charmante où l’heure un peu morose

Dévaste encor ton cœur et confond un sumo

Qui retient ton amour au désir d’un poète

Et partage l’écho puis sans plus de défaite

Il ignore les vers ceux que rêve sa quête,

Pressentant le désordre au bout de chaque mot ;

 

Elle est cette égérie au parfum d’une rose

Qui dispense le soir quelques chants dont elle ose

Graver dans ton sourire au labeur qu’on arrose

Jamais on n’aurait cru voir pencher ton plumeau

Sur la page  tracée en l’écume aigrelette

Où s’étend le bonheur quand s’adonne en courbette

L’amour et l’amitié dans un cœur qui s’inquiète

Pressentant le désordre au bout de chaque mot.

 

Elle est cette égérie au parfum d’une rose

Tourne autour d’une vie en pardon se compose

De fragrance en silence en remord, ne s’expose

D’une pâle couleur qui se vante en mémo

Ne faut-il à la pierre enchanter sa requête ?

Où se conte l’espoir un rire de nymphette,

Il vaut mieux conquérir l’espoir d’une piécette

Pressentant le désordre au bout de chaque mot.

 

Elle est cette égérie au parfum d’une rose

Où se noie un éclair d’une mer d’overdose,

Se couche sur la rive une âme qui suppose

Dans l’esprit ce délire où s’inscrit son chromo

Et chacun se méfie, Éros prend la recette,

Nul ne sait que l’oubli, donne à ce faux prophète

Le secret du savoir qui s’insurge en sornette

Pressentant le désordre au bout de chaque mot.

 

Maria-Dolores



20/03/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres