POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Forme la Bergerette...






J'ai câliné le soir...Forme la petite bergerette ...Image Pinterest

J\\\'ai câliné le soir

 

 

J’ai câliné le soir

 

J’ai câliné le soir un songe langoureux
Dessinant dans la brume une étoile écarlate
Quand une ombre se trouble en l’âme délicate
Je garde au fond de moi ce parfum amoureux.

 

On respire parfois la rose si jolie,
Quand l’ivresse de Nyx vient éclairer le ciel
Délaissant pour tollé cet élan de folie
Qui touchait de bonheur, l’orbe existentiel.
J’ai câliné le soir.

 

Sous l’onde sidérale au rêve poétique
Se décrit un poète en doux charme éternel
De sa plume, il exprime un doux vers bien charnel
Dépeignant un bel ange à l’ardeur romantique,
J’ai câliné le soir.

 

Maria-Dolores


26/11/2020
0 Poster un commentaire

Un destin innocent...Forme la moyenne Bergerette...Image Pinterest

Un destin innocent

 

 

 

Un destin innocent

 

Elle ferme les yeux sous voile opalescent

Écoutant murmurer dans ce profond silence

La douceur de son cœur d’une belle cadence

Oubliant pour un temps ce destin innocent.

 

Elle est ce bel écrin où rêve son aura

Une fleur jalousée au parfum lancinant

Défiant dans la nuit le spectre fascinant

Qui démontre combien est fin son odorat.

 

Elle ferme les yeux sous voile opalescent

Écoutant murmurer dans ce profond silence

La douceur de son cœur d’une belle cadence

Oubliant pour un temps ce destin innocent.

 

Elle envoûte l’esprit d’un air adolescent

Exprimant dans le ciel sa suave assurance

Revient-elle assombrir une simple évidence ?

Laissant choir sur sa mine un rictus indécent.

 

Elle ferme les yeux sous voile opalescent

Écoutant murmurer dans ce profond silence

La douceur de son cœur d’une belle cadence

Oubliant pour un temps ce destin innocent.

 

Maria-Dolores


24/11/2020
4 Poster un commentaire

Tôt , le matin....Forme la Bergerette ...Image Pinterest

Tôt le matin

 

 

 

 

Tôt le matin.

 

Tôt, le matin, je sens un rayon de soleil
Qui traverse la baie à la fenêtre close
Dans la clarté du jour, je devine une chose
Le grand chant du ruisseau venant rire à l’éveil

 

Puis la neige s’invite en sa douce avalanche
Mes écrits avérés, tracés sur le vélin
Laissent de doux baisers du désir qu’on déclenche
Ces montagnes d’un air au linon cristallin,
Tôt le matin.

 

Ne faut-il pas tant croire un temps à cette absence ?
Agitant la folie au doute d’un chemin
J’ai gardé dans mon cœur une fleur de jasmin
Dont l’attrait vient flâner en volute fragrance
Tôt le matin.

 

Maria -Dolores


21/11/2020
8 Poster un commentaire

Votre âme ....Forme la petite bergerette ....Image Pinterest .

Votre âme

 

 

 

Votre âme…

 

Votre âme est bien troublée en ces temps difficiles

On connaît l’amertume, on perçoit la terreur

La tristesse s’invite au cri d’une douleur

Et les maux dans la nuit se tiennent indociles.

 

C’est un jour qui s’achève au chemin parsemé

Nous faut-il regretter cet espoir dans la vie ?

À se taire, je sais mon destin réprimé

Et chacun de saisir le dessein d’une envie,

Votre âme est bien troublée.

 

Puis sous le ciel de Nyx, je vois votre portrait

Et ma plume renaît sur une page blanche

Car souvent, vous vantez un refrain pour revanche

Quand la muse s’invite en ce souffle discret,

Votre âme est bien troublée.

 

Maria-Dolores


19/11/2020
6 Poster un commentaire

Un regard vers le ciel....Forme la moyenne bergerette ....Image sur le Net ...

Un regard vers le ciel

 

 

 

Un regard vers le ciel

 

Sous la brume envoûtante, on observe un bel ange

Aux abords du marais déposant un halo

Illuminant l’espoir au-dessus de l’îlot

Quand l’envol de beaux Sphinx émerveille l’étrange.

 

Je garde au fond de moi le silence d’un cœur

Exprimant dans la nuit une brève souffrance

N’est-il pas de hasard à briser l’apparence ?

Dans la chaleur de Nyx éveillant le vainqueur.

 

Sous la brume envoûtante, on observe un bel ange

Aux abords du marais déposant un halo

Illuminant l’espoir au-dessus de l’îlot

Quand l’envol de beaux Sphinx émerveille l’étrange.

 

Sur la toile, on dessine un éclat au stylo

Ne faisons pas de bruit le matin seul dérange

Le soleil qui se lève au chant d’une mésange

Annonce au petit jour une course au galop.

 

Sous la brume envoûtante, on observe un bel ange

Aux abords du marais déposant un halo

Illuminant l’espoir au-dessus de l’îlot

Quand l’envol de beaux Sphinx émerveille l’étrange.

 

Maria-Dolores


13/11/2020
6 Poster un commentaire