POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Le Sonnet irrégulier

 

 


Bonheur ...Forme le sonnet irrégulier...Création Photofiltre

Bonheur

 

 

 

Bonheur

 

J’aurais voulu te dire, ô toi, mon tout petit,

Depuis que je t’ai vu choyé d’une caresse

L’attente a fui cette ombre au fil d’une tendresse,

Je ne peux oublier ce regard abouti.

 

Savais-tu seulement l’amour qui baigne en moi ?

Peux-tu du moins penser ce que serait ta vie ?

Après toi le déluge on n’aura qu’une envie

De cueillir chaque rose afin que tout soit loi.

 

Dans le vide stellaire où ton âme repose

Il restera toujours une étoile en osmose

Qui viendra scintiller d’une vive couleur.

 

C’est avec ton sourire au rythme d’une lyre

Que renaît chaque jour un esprit qui m’inspire

Je ne peux que rêver ces moments de bonheur.

 

Maria-Dolores

 


07/11/2022
6 Poster un commentaire

La mer sa fortune...Forme le sonnet irrégulier ...Création photofiltre

La mer sa fortune ( août 2022 le Splendida)

 

 

 

 

 

La mer sa fortune

 

J’ai regardé les flots et contemplé l’écume

Sous les vagues traçant le chemin du vaisseau

Lentement, je l’ai vu partir loin aussi beau

Des anges peu sereins ont perturbé ma plume.

 

Le voyage semblait si court lorsque j’y pense

Or devant l’absolu ce miroir qui sourit

Mon visage illumine un destin bien mûri

Et l’ivresse du monde en secret me distance

 

Sous l’éther, j’ai pu voir en toute liberté

Une lune grandit au parfum de l’été

Lorsque l’on sent si près le souffle de Neptune

 

Je n’ai pas regretté cet instant de douceur

Où le vol des oiseaux accompagne mon cœur

J’ai bien laissé la mer m’exprimer sa fortune.

 

Maria-Dolores


30/08/2022
6 Poster un commentaire

Vaste monde...Forme le sonnet irrégulier...Création photofiltre

Vaste monde

 

 

 

 

Vaste monde

 

Mettre les pieds dans l’eau d’une grande piscine

Et me laisser glisser, abandonnant mon corps

À ce remous si frais et quand après je sors ;

Jusqu’à la nuit tombée en la lune câline.

 

Voici l’été brûlant, de forte canicule,

Quand la faune et la flore ont si soif et si faim

L’orage fait défaut et se révolte enfin

D’une pluie éphémère à l’onde ridicule.

 

Lorsque Dame Nature ouvre des bras ballants,

Que même l’acabit se voile de mystère

Il n’en reste pas loin des échos emballants

 

Dans l’univers ouvert qui plonge en solitaire

Et dont la convoitise éteint ces os piaffants

Il est ce vaste monde où pleurent des enfants.

 

Maria-Dolores


25/07/2022
6 Poster un commentaire

Écume de lune…Forme le sonnet irrégulier...Création Photofiltre

Écume de lune

 

 

Écume de lune…

 

Puis je dessinerais sur ton corps la chaleur

Lorsque mes doigts brûlants débordent de tendresse,

Arborant d’une joie un parfum cajoleur

Qui vient me titiller au vent d’une caresse.

 

Mon amour, j’ai pour toi ce désir surprenant

Qui touche dans mon cœur cette douce fragrance,

Anime dans mon être un souffle entreprenant

Où vient dans un effort veiller mon indolence.

 

L’ardeur de mon plaisir a pour souhait le temps

Me fuira-t-il un jour au cours d’un beau printemps ?

Quand la vague viendra jouer mon infortune.

 

Mais jusqu’à cet instant, je saurais écouter

L’esprit de liberté pour toujours t’envoûter,

Dès lors que sous l’écume, on devine la lune.

 

Maria-Dolores


28/04/2022
8 Poster un commentaire

Déraison ...Forme le sonnet irrégulier ...Fiction ...Création Photofiltre

Déraison

 

 

 

Déraison

(fiction)

 

Son esprit qui l’émeut sonde la mort dans l’âme

Le destin la conduit vers son inconscient

Lorsque brûle son cœur au tombeau d’une flamme

Elle exprime vaincue un sort suppliciant.

 

Nul ne peut voir le drame au ru de sa folie

Elle est dans un enfer de ce troublant amour

Qui l’amène toujours dans sa mélancolie

Oubliant désormais son parfum trop glamour.

 

Elle écrit sur la toile au chevet de son île

Combien le sort s’acharne au cours de son idylle

Jamais on ne verra la peur d’une oraison.

 

Que chacun se le dise on n’aimera plus vivre

Une histoire indécente en cette agonie ivre

Lorsque le fardeau tombe en sombre déraison.

 

Maria-Dolores


26/04/2022
6 Poster un commentaire