POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Le Rondinet


Le câlin...Forme le rondinet ...Image Pinterest

Le câlin

 

 

 

 

Le câlin

 

Le câlin matin, goutte même,

Libre émoi, désir de l’aurore ;

Où douceur de l’âme évapore,

En prenant le chemin et sème,

Sur ce bisou tendre et sonore,

Déposé vite en mon front blême,

Le câlin.

 

Ses mots, sous la source incorpore,

Le plaisir convoité du thème,

Autant pour moi, sur la peau crème,

Son affection que j’adore,

Le câlin.

 

Maria-Dolores


16/01/2021
8 Poster un commentaire

Il est bien triste Pan....Forme le Rondinet ...Image Pinterest, toile de Michail Wrube

Il est bien triste Pan

 

 

 

 

Il est bien triste Pan

 

Il est bien triste Pan lorsqu’il pense au passé

Quand il chantait l’espoir à ses belles sirènes

Oubliant chaque jour le chemin de ces peines

Or le printemps veillait par son air enlacé,

Les quelques fleurs germant si proche des fontaines

L’instant couvait l’esprit de ce temps effacé.

Il est bien triste pan.

 

Mais voilà maintenant que ses rides certaines

Laissent souffler sa flûte à l’élan retracé

Dans le feuillage clair où s’endort angoissé

Deux cœurs noués d’amour écoutant les rengaines

Il est bien triste pan.

 

Maria-Dolores


02/05/2020
4 Poster un commentaire

La lumière vacille...Forme le Rondinet...Image Pinterest...

La lumière vacille

 

 

 

 

La lumière vacille

 

La lumière vacille à la douceur du soir

Éclairant les décors le long de la lagune.

La beauté fait renaître en silence la lune,

Chaque vague répand la chaleur d’un espoir

Quand la barque navigue en ces eaux de fortune

La dorure des flots nous émeut dans le noir.

La lumière vacille.

 

Le reflet se dépose en écume de brune.

Le calme de la nuit veille sur un miroir

Dans la fureur des mots où s’éteint tout pouvoir.

Érato nous inspire une flamme opportune

La lumière vacille.

 

Maria-Dolores


28/04/2020
6 Poster un commentaire

La guerrière....Forme le Rondinet... image sur Pinterest...

La guerrière

 

 

 

La guerrière

 

La guerrière vêtue en habit d’apparat,

Portant la mitrailleuse, au travers de cette arme

Nul regret ne la touche et ne verse une larme,

Son défi de ce jour, parcourir l’opéra

Et la guerre évolue en ce corps nul ne charme.

On oubliera le vent, notre âme jugera

La guerrière vêtue.

 

Elle n’écoute plus sur le champ le vacarme,

Les pleurs de ces soldats mourant sans mascara

Et cette combattante a pour l’heure une aura

Dans l’ivresse furie, où ce cœur vient désarme

La guerrière vêtue.

 

Maria-Dolores


22/04/2020
6 Poster un commentaire

Îlot....Forme le Rondinet...Photo prise par mon amie Annie sur Poésis

ïlot

 

 

 

Îlot

 

C’est bien dans l’océan sur l’île maléfique,

Où tous les habitants se perdent dans la nuit,

Noyant dans l’eau profonde en son soupir l’ennui,

Et tout en haut du phare on perçoit l’atlantique.

Dans l’ombre de la lune on découvre à minuit,

Le vent hurlant d’effrois à l’onde chimérique

C’est bien dans l’océan.

 

L’îlot qui s’évertue à prier l’infini

Observe dans le soir l’étoile magnifique

Venant illuminer ce beau fort onirique

Quand la brume amoureuse enrobe en voile uni,

C’est bien dans l’océan.

 

Maria-Dolores


21/04/2020
8 Poster un commentaire