POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Sonnet irrationnel

 

 

Douleurs ! Forme le sonnet irrationnel ....Image sur le net .

 

 

Douleurs !

 

L’épreuve est d’aucun doute en cette violence

Offrant sa léthargie en moments d’endurance

Sa vague s’insinue en sourde affliction

 

La douleur dans l’esprit attise une veilleuse

 

À perdre l’être cher fuir sans perception

L’âme s’éteint, se noie et s’effondre en latence

Sur une seule fleur la pensée est souffrance

Dès lors se damne en gouffre, en expiation !

 

La douleur dans son corps suit la frêle veilleuse

 

Qui le couvre de maux en chimère ombrageuse

Ô ! Temps poseras-tu ? L’angoisse en sa chaleur …

Le souvenir planant sous la lune orageuse

Au rêve en cauchemar, venant la voyageuse

Écorchée en la plume au soir de sa douleur.

 

Maria-Dolores

 


11/06/2019
8 Poster un commentaire

Un baiser...Forme le sonnet irrationnel ...Création photofiltre

Un baiser

 

 

 

Un baiser...


Je regarde aujourd’hui cette invisible grâce

Où je t’ai rencontré, me faut-il un espace

Car je sais mon aimé le reflet du bonheur.

 

Offre-moi tous les jours un baiser sur la bouche.

 

Même si le chemin eut pour lot la douleur

Je ne changerai rien en ce monde fugace

Où ma vie avec toi reste un ciel bien vivace.

Je n’imagine pas la lune en déshonneur.

 

Offre-moi tous les jours un baiser sur la bouche.

 

Quand l’ombre d’un regard donne la liberté

Je retiens dans le cœur l’univers or, l’on touche

Dans nos yeux ce désir sur papier que je couche

Tu le sais mon dandy tout est sérénité

Offre-moi tous les jours un baiser sur la bouche.

 

Maria-Dolores

 


12/06/2024
3 Poster un commentaire

L'âme...Forme le sonnet irrationnel...Création photofiltre

L\\\'âme

 

 

L’âme

 

Quand s’étire le temps sur un monde en silence

Peux-tu d’une conquête atteindre l’excellence ?

J’écoute dans la nuit les louanges du cœur.

 

Je sais l’instant présent où s’éveille mon âme !

 

C’est au petit matin dès l’aube un peu moqueur.

Où s’interroge l’ombre accrochant un sourire ?

Dans l’insolite exil, l’avenir me chavire.

Autant mon esprit veille à l’eau d’une liqueur.

 

Je sais l’instant présent où s’éveille mon âme !

 

Je couve sous mes doigts l’espoir d’un lendemain.

Avec lui, je respire où luit mon corps de femme.

La tendresse des mots me soulève et m’enflamme.

Sous la lune, renvoie au miroir du chemin.

Je sais l’instant présent où s’éveille mon âme.

 

Maria-Dolores

 


06/06/2024
6 Poster un commentaire

La lune l'embaume...Forme le sonnet irrationnel...Création photofiltre

La lune l\\\'embaume

 

 

 

La lune l’embaume...

 

Je ne devine pas l’avenir, mais sans toi,

Nos aveux dans la nuit éveillent mon émoi

Où se brise soudain la candeur de mon âme

 

Songe, aussi, mon aimé ce symbole d’amour

 

Révélant chaque jour la chaleur d’une flamme

Dont l’ivresse renvoie au chemin d’une foi

Évite troubadour de plier sous la loi

Câline le matin les détours d’une femme.

 

Songe, aussi, mon aimé ce symbole d’amour.

 

Dans l’oubli de la vie, exprime ce glamour

Qui retient le bonheur dans le creux de ta paume

Chacun sait le chemin pour trouver le contour

Sur ta bouche mielleuse envahit tout le jour

Ta caresse renaît quand la lune l’embaume.

 

Maria-Dolores

 


03/06/2024
4 Poster un commentaire

Sourire ...Forme le Sonnet irrationnel...Création personnelle sur photofiltre studio

 

 

 

 

 

Sourire

 

Il est un doux chemin sur le foyer de l’âme

Où le printemps frémit sous un baiser de flamme

Quand le soleil effleure un parfum de lilas

 

La nuit dans son silence égrène un doux sourire

 

Qu’elle aimerait dormir dans le creux de ses bras

Mais l’éclair d’une paix inonde son calame

Dans un pleur étouffant  les désirs d’une femme

Que dérange le sort et met dans l’embarras.

 

Puis la nuit se résigne au court de son sourire

 

Ainsi pour que demeure un feu dans son réveil

Car l’espoir se délivre au creux du clair de lune

Quand le ciel se recouvre et charme sans pareil.

Une plume voltige au dessous du soleil

Traçant sur le vélin son souhait pour fortune.

 

Maria-Dolores

 

 


20/04/2019
16 Poster un commentaire