POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Écume de lune…Forme le sonnet irrégulier...Création Photofiltre

Écume de lune

 

 

Écume de lune…

 

Puis je dessinerais sur ton corps la chaleur

Lorsque mes doigts brûlants débordent de tendresse,

Arborant d’une joie un parfum cajoleur

Qui vient me titiller au vent d’une caresse.

 

Mon amour, j’ai pour toi ce désir surprenant

Qui touche dans mon cœur cette douce fragrance,

Anime dans mon être un souffle entreprenant

Où vient dans un effort veiller mon indolence.

 

L’ardeur de mon plaisir a pour souhait le temps

Me fuira-t-il un jour au cours d’un beau printemps ?

Quand la vague viendra jouer mon infortune.

 

Mais jusqu’à cet instant, je saurais écouter

L’esprit de liberté pour toujours t’envoûter,

Dès lors que sous l’écume, on devine la lune.

 

Maria-Dolores


28/04/2022
8 Poster un commentaire

Déraison ...Forme le sonnet irrégulier ...Fiction ...Création Photofiltre

Déraison

 

 

 

Déraison

(fiction)

 

Son esprit qui l’émeut sonde la mort dans l’âme

Le destin la conduit vers son inconscient

Lorsque brûle son cœur au tombeau d’une flamme

Elle exprime vaincue un sort suppliciant.

 

Nul ne peut voir le drame au ru de sa folie

Elle est dans un enfer de ce troublant amour

Qui l’amène toujours dans sa mélancolie

Oubliant désormais son parfum trop glamour.

 

Elle écrit sur la toile au chevet de son île

Combien le sort s’acharne au cours de son idylle

Jamais on ne verra la peur d’une oraison.

 

Que chacun se le dise on n’aimera plus vivre

Une histoire indécente en cette agonie ivre

Lorsque le fardeau tombe en sombre déraison.

 

Maria-Dolores


26/04/2022
6 Poster un commentaire

En doux souvenir...Le sonnet irréguliers ...Image création photofiltre

En doux souvenir

 

 

 

En doux souvenir….

 

L’amour est cet azur qui brille dans ses yeux,

Je me souviens très bien de ce doux paysage

Qu’on aperçoit ici tout proche de nos cieux,

Son âme rêve aussi de ce joli visage.

 

Il sillonne le soir au bord de l’horizon

Sans jamais retrouver une vive caresse,

Sous ses doigts si charmants oubliant la raison

Qui vient troubler la paix au cœur d’une allégresse.

 

Il a soif d’exister en tout amusement,

L’ardeur sait résister dans un clair dénuement

Où le poète naît dans les bras de Morphée.

 

J’aspire à retrouver, dans un bel avenir,

Dans l’ouvrage des mots la grâce d’une fée

Afin qu’elle flamboie en mon doux souvenir.

 

Maria-Dolores


23/04/2022
13 Poster un commentaire

Saison en novembre ...Forme le sonnet Français ...Image Pinterest

Saison en novembre

 

 

 

Saison en novembre

 

Quand novembre apparaît ravivant la morsure

De ce froid hivernal dont le ciel vaporeux

Vient briser le destin de tous ces malheureux,

De leur sort attristé rêvant de couverture.

 

Mais la nuit qui s’annonce à ce vent de brûlure

Que partage l’émoi dans un cœur chaleureux

Ils se tiennent bien chaud sous un pont miséreux

Qui déverse dans l’âme un espoir sans mesure.

 

L’océan a couvert dans leurs yeux leur malheur

Or, le sud, est toujours ce chemin sans valeur

Oubliez chers amis sous vos pas l’impudence.

 

La lune a déployé d'une aile l’horizon

Au songe révélant les mots dans le silence

Le brumaire renvoie à la sombre saison.

 

Maria-Dolores


08/11/2021
4 Poster un commentaire

Eh ! Ça …on tolère…Forme le sonnet Français ...Photo personnelle

Eh ! ça

 

 

Eh ! Ça …on tolère…

 

Eh ! Ça, ce n'est pas mal, il me fait la misère

De nouveau, ce matin, il se croit en retard

Et moi dans ce silence écoutant son départ

Je ne sais pas pourquoi je me sens messagère.

 

Après qu’il soit parti l’âme bien plus légère

Du boulot, il m’appelle une heure bien plus tard

Pour dire de sa voix toute erreur de sa part

Qu’il était en avance et perdu tout repère,

 

Car la faute à qui donc si ce n’est son portable

Qui s’éteint dans la nuit sur ce fait incroyable

Il m’en voulait un peu de point le réveiller.

 

Ô jeunesse ! Attendez devant votre colère

De sagesse, il vous faut à jamais bien veiller

À la mère, pensez qui toujours vous tolère.

 

Maria-Dolores


29/09/2021
8 Poster un commentaire