POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

le carillon


L'avenir pour souvenir....Forme le Carillon ...Image Pinterest

L\\\'avenir pour souvenir

 

 

 

L’avenir pour souvenir

 

Maintenant, il se crée un chemin de la vie

Et garde au fond de lui tout l’aveu d’un espoir

Où s’invente l’éden dans son cœur chaque soir

Il ne peut plus terrer le plaisir d’une envie.

 

Il est jeune et se lance un défi sans savoir.

Ne faut-il pas choisir une grande aventure ?

Que de laisser son corps immergé dans le noir

En pensant que le temps révèle sa nature.

 

Chaque fois, qu'il s’en va, j’ai la vague posture

De tenir un peu plus le destin sous ses pas

Ne songeant plus jamais sans détour au trépas

Nul ne sait si l’instant a couvert sa stature.

 

Mais je l’aime si fort que mon être la nuit

Voit brûler une lune au parfum de l’ennui

Quand je vois une rose en secret nous éclore.

 

Il est l’heure où j’écris un poème touchant

Car l’enfant qu’il était n’a plus de sémaphore.

Et je peins sur la toile au soleil se couchant.

 

C’est au gré de l’automne où s’endort une flore

Que le môme a choisi de changer d’avenir

Puis on garde à l’esprit le plus beau souvenir.

 

Maria-Dolores


28/08/2021
12 Poster un commentaire

Poème émouvant ...Forme le Carillon...Image Pinterest

Poème émouvant

 

 

 

Poème émouvant

 

Le matin, à tâtons, je dépeins un poème

Sur une toile blanche où s’émeut mon amour

Je retrace ma vie au parfum d’un « je t’aime »

Et ces vers pour nous deux nous charment sans détour.

 

J’ai souvent adoré nos émois pour retour

Laissant voir quelquefois dans mon cœur l’allégresse,

Nul ne sait mieux que moi cette délicatesse

Que l’on vit chaque nuit sous la lune glamour.

 

J’ai songé que tes mains enseignaient ton adresse

Pour choyer dans mon âme en pure volupté

Sous tes doigts égalant mille fois ta caresse

De ta voix nous chantant la douce liberté.

 

Maintenant, tous les soirs, on griffonne un doux conte

Je garde au fond de moi dans ce beau souvenir

Une joie éternelle où s’ouvre un avenir.

 

Et ma muse, autrefois, n’avait jamais la honte.

De humer le bouquet dans la force du vent

Qui planait dans la brume aux clameurs du levant.

 

Puis l’aède s’endort sous la voûte céleste

Oubliant dans le noir son humeur bien funeste

Afin de partager cet ouvrage émouvant.

 

Maria-Dolores


26/08/2021
6 Poster un commentaire

Lueur divine...Forme le Carillon...Image Pinterest

Lueur divine

 

 

 

Lueur divine

 

Elle énonce les mots pour dépeindre le jour

Lorsque le soleil luit et décroche la lune

Sous un ciel théâtral que dessine l’ajour

Écoutant chaque pas que plaide l’infortune.

 

Le poète a rêvé maintes fois du silence

Il écoute pourtant tous les bruits de la cour

Et laisse vibrer sa plume au chemin sans détour

Dont il aime coucher d’une encre l’excellence.

 

Et la muse a chanté dans un songe la nuit

De son luth une joie et souvent l’espérance

Afin de croire aussi que l’envers de l’ennui

Sait toucher tous les cœurs à l’abri de l’errance.

 

L’aède se souvient de l’écho d’un destin

Qui jamais ne finit de troubler son instinct

Quand défile l’amour sous le joug de la vie.

 

Elle a logé la grâce en ce bel inconnu

D’un parfum caressant au voile retenu

Lorsque l’âme a frôlé sans mystère une envie.

 

Puis le temps a tenu dans l’ombre la raison

Préservant sur le tard dans un bel horizon

Une lueur divine en douce poésie.

 

Maria-Dolores


24/08/2021
4 Poster un commentaire

Une force de l'âge ...Forme le Carillon...Images Pinterest

Une force de l\\\'âge

 

 

Une force de l’âge.

 

J’ai maintes fois rêvé d’un amour idyllique

Quand le creux de mon être enivre une oraison

Qui réclame d’un vœu ce cœur en pâmoison

Dont la braise nouvelle engendre une musique.

 

La fièvre a prolongé bien des songes secrets

Qui raniment l’instant d’un monde boulimique

J’ai cru longtemps médire en mes tristes regrets

Défiant l’existence en déboire angélique.

 

J’ai croisé d’un regard une ombre d’un bel ange

Ne sachant si le soir a veillé bien après

Que la lune déclenche aux abîmes discrets

L’incroyable marée en souvenir étrange.

 

L’ardeur est ce contour à la douce saison

Quand l’été nous susurre un feu d’un état d’âme

Enivrant de parfum les accords d’une femme.

 

La rose a caressé la douce floraison

Dans le jardin d’Eden où s’élève un grand sage

Qui transmet sans nul doute un chemin pour voyage.

 

Il ne résonne plus l’enfer de nos amours

Ravivant l’infini de verve pour toujours

Qu’il ouvre sans mesure une force de l’âge.

 

Maria-Dolores


17/08/2021
10 Poster un commentaire

Rose de tendresse...Forme le Carillon...Image Pinterest

Rose de tendresse

 

 

 

Rose de tendresse.

 

La rose a tôt charmé d’un parfum le silence

Dans ce vase en cristal où règne la douceur

Et l’univers baignant le pas d’un bon danseur

Vient choisir pour destin sur scène l’excellence.

 

Afin de déployer ses ailes dans la nuit

C’est un tout petit rat qui d’un rythme s’élance

Il entend la musique adulant sans ennui

La grâce d’un doux geste en soufflant la vaillance.

 

Dans l’ombre, se dessine une étoile montante

Brillant de mille feux sous le ciel de minuit

Pour vibrer de désir dans l’ineffable bruit

La muse a tant rêvé d’une âme pertinente.

 

Voici que la rosace a boutonné le ciel

Dans l’étrange bonheur inondant l’arc-en-ciel

Elle imagine bien le plaisir de l’ivresse.

 

J’ai tant écrit ma foi sans un chant le matin

Que l’on ne ressent plus le fabuleux instinct

Quand le soleil éclipse une douce caresse.

 

L’amour pour une fleur ne fait que révéler

Le signe d’un espoir qui se sait refouler

D’un aveu que souligne un ange en la tendresse.

 

Maria-Dolores

 


12/08/2021
12 Poster un commentaire