POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

le zégel


On respire...!!...Forme le Zégel...Image Pinterest ...

On respire

 

 

 

On respire… !!

 

Je n’ai plus goût à rien laisse-moi mon amour

Et pourtant, près de toi, mon cœur bat sans détour

Que faut-il dans la vie espérer en retour ?

Dans tes yeux, je le sens révèle ton sourire.

 

Maintenant que la nuit lève un poids dans mon cœur

Au souhait de ton âme, il faut briser ma peur.

J’écoute bien souvent le chant de la rigueur,

Chaque jour que l’on vit me fait craindre le pire.

 

Dans la douceur du ciel, l’azur suit l’horizon

Et l’amour bienveillant tient la seule oraison,

Où mon esprit vacille en ma sombre raison

Je concède parfois un répit qui m’inspire.

 

Sous ma plume, j’écris ce poème pour toi

Puisant dans ma folie une graine de foi

Dont l’ardeur chaleureuse adoucit mon émoi

J’aimerais entrevoir l’avenir qu’on respire.

 

Maria-Dolores


23/12/2020
4 Poster un commentaire

Le soir de Noël …Forme le Zégel... Image Pinterest

Le soir de Noël

 

 

Le soir de Noël

 

Lorsqu’on entend le soir le dernier carillon

Il est tant à minuit au cœur du réveillon

De célébrer l’enfant venu comme oisillon

Sur la terre en ce jour pour sauver notre monde.

 

C’est une nuit changeant au vent de l’irréel

Et pour chaque bambin cadeau d’un rituel

Mais le plus beau présent au vœu perpétuel

Est cet air réjouit des mômes à la ronde.

 

Sous la chaleur de Nyx, on écoute le chant

De Noël qui s’habille à l’azur approchant

Pour éclairer le jour d’un bonheur attachant

Où la lumière brille en la grâce féconde.

 

Je garde en souvenir ce recueil d’autrefois

Où nous nous tenions vingt assis proche des rois

Tout autour de la table à prêcher d’une voix

Ce refrain de Noël qui toujours nous inonde.

 

Maria-Dolores


20/12/2020
12 Poster un commentaire

Vague de douceur...Forme le Zégel...Image Pinterest

Vague de douceur

 

 

 

Vague de douceur…

 

Je garde en souvenir comme un beau vague à l’âme
Où la neige amenait au foyer une flamme
Quand proche s’endormait le parfum d’une femme
Et s’en allait la crainte en l’élégant penseur.

 

Près de la cheminée embaumant la chaumière
J’écoute le refrain sous l’aube coutumière
Quand le soleil renvoie un peu plus de lumière
Camouflant sous l’ondée un voile de noirceur.

 

Puis le poète attend dans sa ronde l’ivresse
De nouvelles parfois que trouble une caresse
Le rêveur a posé ce bouquet de tendresse
Et mon cœur se défile en voyant le noceur.

 

Quand les corps confondus dévoilent sous la lune
La chaleur envoûtante au songe d’une brune
Il n’existe plus rien que l’espoir pour fortune
Je partage avec toi cette illustre douceur.

 

Maria-Dolores


12/12/2020
4 Poster un commentaire

Offrande...Forme le Zégel...Image sur le Net

Offrande

 

 

Offrande

 

Il était loin, jadis, où les moulins à vent

Amenaient au village un goût fort émouvant

D’une belle farine au doux blé salivant

Entendez-vous madame une faim bien gourmande.

 

Tout près de cet étang, on voit veiller au gré

La barque qui ramène un grain si tôt migré

Dans l’écho du matin ce beau pain tant sucré.

Laissez-vous bien tenter car on en redemande.

 

Mais c’est bientôt Noël, les enfants sont témoins

De tant de beaux secrets, ils ont en tous besoins

Pour vivre cet instant quand les astres sont joints

Dans l’univers orné comme illustre guirlande.

 

J’ai trouvé dans la nuit un ange avec honneur

Qui dépeignait la force à ce grand moissonneur

Amassant dans le froid un souffle de bonheur

Rêvant tout en chacun d’un jour de belle offrande.

 

Maria-Dolores

 

 


05/12/2020
8 Poster un commentaire

Rêve opale....Forme le Zégel...

Image de Damien Barboni

sur 

https://www.facebook.com/damien.barboni

 

 

 

Rêve opale.

 

Lorsque s’éveille en ces matins pâles,

Un regard sur des lueurs d’opales,

Recouvrant de brumes abyssales,

L’éther fardé de son teint mielleux

 

L’astre émet une toison dorée,

La lueur soulevant cette orée,

Fléchit la rêveuse évaporée,

Qui s’inspire à cet instant moelleux.

 

Sous le ciel, le goéland survole,

La mer où luit ce rai l’auréole,

Dessous la pinède où tout m’isole,

Suspendue à son vol fabuleux,

 

L’évasion transporte en ce rêve,

Endort l’esprit serein d’une trêve,

Où la vie au lendemain se lève,

Tel songe est d’un art miraculeux.

 

Maria-Dolores

 


12/02/2019
10 Poster un commentaire