POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

le zégel


L'exilé...Forme le Zégel...Création Photofiltre

L\\\'éxilé

 

 

 

L’exilé

 

La nuit il s’est enfui,

De sa mère patrie,

 Pour Son amie à lui,

A brimé sa fratrie,

 

L’exilé loin d’ici ;

L’avidité meurtrie

Proie aux douleurs il suit

L’espoir, d’une phratrie.

 

 Réserve au cœur il sait

Destin, la voie il trie,

Amis, où nul n’y fait,

 Oh ! Désir rapatrie.

 

Il tient son for civil,

Sa vie en symétrie

Sans fin Ainsi soit-il !

Sa feinte est donc flétrie…

 

Maria-Dolores


19/08/2022
7 Poster un commentaire

La nuit ...Forme le Zégel...Création Photofiltre

La nuit

 

 

 

La nuit,

 

Comme un collier d’un éclat en pénombre,

Ce voile illuminé blêmit dans l’ombre,

Par l’astre émergeant dans un oubli sombre,

La lune éclaire en sa douce lueur.

 

De ces rêves embrumés, pathétiques,

Volupté irréelle, âmes mythiques,

Envoutement de ces plaisirs féeriques,

L’unique essence anoblit le bonheur.

 

À chaque larme écrite aux mains aimantes,

Sursaut du réveil, sueurs angoissantes,

Exposant la nacre. Ô ! Femmes ardentes

 Ciselant un joyau sur la couleur.

 

Penser qu’il est ce flot de rêveries,

Lorsqu’il se lève à l’antre où ces féeries

Qu’irréelles, seul à ses égéries,

Puisqu’éveillé du sort est au labeur…

 

Maria-Dolores

 


15/08/2022
6 Poster un commentaire

Que fit-elle ? Libertine ! Forme le Zégel...Création photofiltre

Que fit-elle Libertine

 

 

 

 

Que fit-elle ? Libertine !

 

Elle a parcouru tout un chemin et, fuyant

Les spectres d’un passé, de son œil bien voyant,

La poussaient toujours loin, au-dessus larmoyant,

Une éternelle aura dans son labeur d’amante,

 

Elle faisait fi de tout ainsi des ragots,

Que pouvait-elle encore ? Explorer ces égaux,

Prise de liberté, ses charmes illégaux ;

Elle offrait ce tribut qu’elle ne fut aimante.

 

Son humeur libertine embarqua ses élans,

L’amour pour elle fut des mots creux et ballants

D’âme privée, un feu si vain, tous ses galants,

Elle altéra ce temps en son heure indolente.

 

Puis à la fin ses rais fuirent en souvenir,

Un goût de fiel en bouche ainsi sans avenir,

Autant de pas si lents qu’elle tint à finir,

En son cœur de ce souffle esseulé, sa mort lente.

 

Maria-Dolores


14/08/2022
6 Poster un commentaire

Doux délices ...Forme le Zégel...Création Photofiltre

Doux Délices

 

 

 

 

Doux délices… !

 

Nuit où tu me surprends dans mon sommeil.

Tes mains subtiles caressent l’éveil,

Protestant peu, sous ton désir soleil,

Libertine a pris goût à la malice.

 

Mon soir brûlant est sous ton corps viril,

Conquise à cet attrait peu puéril.

Garde-moi de ce sens de tout péril !

Puise en mon âme au précieux calice !

 

Du cœur aux confins du miraculeux,

Subsiste à l’éther ces feux onduleux

Libre Adonis sert un festin mielleux,

Belle invite et je l’aime. Ô ! Quel délice !

 

Repus joyeux nous rirons aux éclats,

Tendres amants nous joignant dans les draps

Louant l’effusion, de nos ébats,

Je te prie en cet art ; Ah fier complice !

 

Maria-Dolores


12/08/2022
2 Poster un commentaire

De courtes vacances ...Forme le Zégel...Création photofiltre

 

 

 

 

De courtes vacances

 

 

 

De courtes vacances…

 

Sous la lueur s’éveille et si près de la main,

J’ai le regard, sur le grand lac, tôt le matin,

Tout autour la nature est d’un vif vert sans fin,

Il luit le lac majeur, conquise en sa magie

 

Des nuages brumeux s’étendent dans le ciel,

Qui brodent sur l’instant aux cœurs l’essentiel,

Sous cet abri renait l’âtre existentiel

D’une sérénité, dont mon âme est rougie

 

Puis s’amarre à mon corps la quiétude des lieux,

Comme une ancre écorchant des tréfonds précieux,

En ce séjour bien court, des sens délicieux

Un univers féerique où je me réfugie.

 

Ma pensée émergeant comme un pur filet d’eau,

Je découvre un chemin rayonnant bien plus beau,

Profitant du moment, souvenir d’un cadeau

Gravé dans ma mémoire, en toute nostalgie…

 

Maria-Dolores


11/08/2022
4 Poster un commentaire