POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

le sonnet iambique


Poésie de l'âme...forme le sonnet Iambique...image de Damien Barboni...

 

 

 

Poésie de l’âme

 

Le  parfum d’une rose  embaume le silence

De l’Éden, l’immense jardin.

Ma mémoire est troublée et sent la violence

Des mots marqués par le dédain.

 

Le désir de ton cœur souffre de l’excellence

Sous les traces d’un baladin,

Et je lis dans tes yeux la pénible insolence

D’un abominable gredin.

 

Dans mon âme résonne un espoir de poète

Traçant sur la page des vers ;

Avec lui mon chagrin, dans l'oubli se reflète.

 

Je déplore mes noirs hivers,

Sur cette heure inventive à la voix désuète

Qui se meurt dans cet univers...

 

Maria-Dolores

 

 


19/05/2019
0 Poster un commentaire

L'amour de saison...Forme le sonnet Iambique...Image sur le Net...

 

 

L’amour de saison…

 

La muse mon amie entonne une musique

Qui me transporte vers le ciel

Et traçant sur la page un poème classique

 Ma plume coule comme miel.

 

Érato nous inspire au regard d’une envie

Et nous laisse parler d’amour,

Les regrets partagés au détour d’une vie

Peignent l’isolement du jour.

 

Dans l’océan s’étend au charme d’une rose

Son parfum en belle saison

Et Neptune s’endort quand son onde se pose.

 

Le rimeur s’ouvre à la raison

Il partage ses sens où son âme repose

dans le rythme d’une oraison.

 

Maria-Dolores

 


10/05/2019
10 Poster un commentaire

Saison...¨Printemps ...Forme le sonnet Iambique...Image de Damien Barboni.

 

 

Saison…Printemps

 

Lorsque vient le printemps on voit la pâquerette

Qui s’ouvre aux rayons du soleil,

Et l’amour partagé sait nous compter fleurette

Sous la lune à l’écho vermeil.

 

Quand chacun se revêt d’un peu plus de tendresse

Tes doigts fins caressent ma peau,

Et se noie en tes mots, dans une belle ivresse

L’espoir aussi fier qu’un drapeau !

 

Le temps d’une saison on devine l’essence

Quand ton âme fuit en repli

En chacun de tes pas je suis ton espérance.

 

Même l’instant joue à l’oubli !

Je tremble trop longtemps sur ton être en silence

Mais jamais l’amour ne faiblit…

 

Maria-Dolores

 


08/05/2019
14 Poster un commentaire

Mon âme s'invite...Forme le sonnet Iambique...Image sur le Net...

 

 

 

 

 

 

Mon âme s’invite.

 

L’ivresse dans la nuit ressemble à nos émois,

Un cœur souvent léger s’invite

En nos ébats. Voilà que chacun dans le mois

Viendra souffler l’oubli trop vite.

 

J’ai pour toi ce regard, comme un astre charmant

Au ciel qui se voile dans l’aube,

Et j’aimerais souvent avoir un clair moment

Quand la lune revêt sa robe.

 

L’infini crépuscule au sombre ru s’étend

Sur notre amour un rien fébrile,

On écoute le vent au son bien trop constant.

 

Quand vient mourir l’heure subtile,

Sur ce penchant que trouble un souvenir d’autan

Hier sourit à l’âme fertile.

 

Maria-Dolores

 


03/05/2019
16 Poster un commentaire

Noël ce soir (forme le sonnet iambique)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mise en image de M.Zeïd

dit Flormed sur poésis

Poésis

 

 

Noël ce soir

 

Noël viendra ce soir s’invitant à la table,

Sous ces couleurs, l’illuminant

Cette félicité comme un songe agréable

L’instant d’espoir hallucinant.

 

Car le houx ou le gui s’étendent  sur la porte,

Vient l’embrassade sous son pas,

« Entrez amis » l’attente  est d’aucune cohorte,

Pour chacun servi d’un repas.

 

Lorsque sonne minuit déposant sous la crèche

Dans cette grange l’enfant nu,

L’année en sa naissance est ce jour que l’on prêche,

 

Régalant, sans nul convenu,

Quand il abreuve un ange en cette liqueur fraîche,

L’offrande à l’enfant bien venu…

 

Maria-Dolores


17/12/2012
8 Poster un commentaire