POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Le sonnet Madrigalesque


Jour de l'an ...Un empire....Forme le sonnet Madrigalesque...Image Pinterest

Jour de l\\\'an

 

 

 

Jour de l’an…Un empire…

 

Mon corps dans la nuit tremble enivré d’une odeur

Quand l’hiver me chagrine en éprouvant ton âme

Décembre, enfin, se meurt sous la nouvelle flamme

Janvier vient éblouir aux couleurs du bonheur.

 

Voici le nouvel an qui charme sans pudeur

Nos cœurs dans l’infini se lient d’une oriflamme

Et le tourment s’éteint au sort d’aucune lame

Puisant dans l’univers le songe d’une ardeur.

 

On écoute un soupir dans la douceur d’Éole

La brise chaleureuse exaltant l’auréole

Et l’ange en sa lueur illumine un désir

Offrant en souvenir l’éclat d’un beau sourire.

 

Je vous confie, amis l’essence d’un plaisir

Pour venir titiller l’audace qui m’inspire,

En cette poésie où j’aimerais saisir

Gardant pour l’avenir l’ivresse d’un empire.

 

Maria-Dolores


30/12/2020
12 Poster un commentaire

L'espoir du Nouvel An....Forme le sonnet Madrigalesque...Image Pinterest

L\\\'espoir du Nouvel An

 

 

 

 

L’espoir du Nouvel An

 

Tout doucement, je vois dans le vent de la nuit

Cet esprit enchanteur illuminant la joie

Et malgré la tristesse en ce vide renvoie

Le chemin tortueux qui blesse mon ennui.

 

J’observe la noirceur qui mène dès minuit

Lorsque chacun réclame une plume de soie

Afin de partager sur le vélin la voie

Quand le songe s’inspire et son cœur nous séduit.

 

Je clame dans le soir un peu de nostalgie

À veiller tard puisant dans ce grain de magie,

Quand le silence éveille un regard langoureux

Et c’est le nouvel an dans notre âme qui brille.

 

Le désir dès l’aurore est ce pas amoureux

Qui laisse en mon jardin une belle charmille

Dès le matin, je cède à l’espoir savoureux

L’assurance où l’humain peut choyer sa famille.

 

Maria-Dolores


29/12/2020
8 Poster un commentaire

Le matin de Noël ...Forme le sonnet Madrigalesque ...Image Pinterest

Le matin de Noël

 

 

 

Le matin de Noël

 

C’est le froid et l’hiver frappant à notre porte,

Dès décembre, on frémit sous le gel attristant,

Puis au cœur des foyers, flambe un âtre éclatant

Laissant plaider au vent l’espoir qui nous conforte.

 

Sur les monts tout de neige, on rêve de la sorte

À Noël qu’illumine une étoile à l’instant

Où le libérateur proche du nouvel an

Vient offrir du répit à l’humain qu’il exhorte.

 

Dès neuf heures le soir, les enfants sont couchés,

Ils espèrent trouver tous les cadeaux cachés

Sous le sapin trônant près de la cheminée,

La demeure est tranquille aux songes de la nuit.

 

Sous ma main, je caresse une douceur innée

En ce frêle parfum qui déjà me séduit

Dans cette obscurité jusqu’à la matinée

Quand l’aurore s’éveille en le soleil qui luit.

 

Maria -Dolores


21/12/2020
4 Poster un commentaire

Un ange sous Nyx....Forme le sonnet Madrigalesque...Photo personnelle

Un ange sous Nyx

 

 

 

 

Un ange sous Nyx…

 

J’entends les sauts feutrés la nuit dans le silence

Tout doux dans la noirceur se faufile mon chat

Et c’est à pas de loup espionnant son aisance

Que je le vois jaillir tout près il se pencha,

 

Au-dessus de l’horloge, il voit battre en seconde

Le tic-tac incessant qui le rend bien nerveux

Mon minet est toujours d’une ardeur vagabonde

Il lui plaît sous la lune émettre de doux vœux.

 

C’est autour de minuit qu’il s’endort bien trop sage

Il s’enroule dès lors tout proche du sillage

Dans mes draps de satin que tous deux, nous aimons,

Oubliant d’observer tous les flocons de neige.

 

Dans la douceur de Nyx, on respire les monts

Le sapin décoré scrute son privilège,

Dans la maison trônant et pour tous nos sermons

Mon ange si charmant ronronne en florilège.

 

Maria-Dolores.


15/12/2020
6 Poster un commentaire

Plaisir de Noël....Forme le sonnet Madrigalesque ....Image sur le Net

Plaisir de Noël

 

 

 

 

Plaisir de Noël

 

Le bon Père Noël remonte ses bretelles

Préparant son manteau puis son beau pantalon

Tout de rouge vêtu montrant bien les dentelles

De ces flocons de neige aux abords du vallon.

 

Il nous charme ce soir et se peint sous la lune,

Les rennes ses amis vont courir triomphants

Tirant le grand traîneau sur la glace de dune

Dans la hotte cachant au regard des enfants

 

Les cadeaux dès minuit déposés sous un arbre

Laissant juste en décor un joli candélabre

Qu’illumine un foyer aux dortoirs guillerets

Égayant chaque fois cette douce aventure.

 

C’est au petit matin dans les yeux peu distraits

Que les joyeux bambins s’épanchent en posture

Afin de découvrir les présents moins secrets

Criant à qui mieux, mieux ce plaisir sans mesure.

 

Maria-Dolores

 


10/12/2020
9 Poster un commentaire