POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Forme le triolet

                     





Ramage ...Forme le Double triolets

Image de 

Damien Barboni 

sur

https://www.facebook.com/damien.barboni

 

 

Ramage …

 

Un ramage s’éclaire aux jours

Quand la lueur suit la pénombre

Aux cris d’enfant sur simple cours

Un ramage s’éclaire aux jours,

S’éternisent d’autres discours

Alors, nul n’inspire plus l’ombre

Un ramage s’éclaire aux jours

Quand la lueur suit la pénombre.

 

L’abîme est fuyant pour toujours

Et le soleil luit sans encombre,

Les éclats de voix rendent sourds

L’abîme est fuyant pour toujours,

Les roulis de leurs grands tambours

Avec la lune oublient le sombre,

L’abîme est fuyant pour toujours

Et le soleil luit sans encombre.

 

Maria-Dolores

 


25/04/2019
16 Poster un commentaire

Douceur de l'âme...Forme le triolet doublé en la fin...image de Damien Barboni...

 

 

Douceur de l’âme.

 

Tu lis dans mes yeux  les désirs de l’âme

Quand me charment tes mots tout en douceur

Dans l’ombre le soir où brûle la flamme

Tu lis dans mes yeux les désirs de l’âme,

Ta main vient caresser mon corps de femme

La passion vient en rythme noceur

Et dévore l’esprit  d’un doux penseur,

De mon cœur à ton cœur en noble dame

Tu lis dans mes yeux  les désirs de l’âme

Quand me charment tes mots tout en douceur.

 

Maria-Dolores

 


18/04/2019
12 Poster un commentaire

Aurore au printemps....Forme le Triolet...Créa sur le personnelle sur photofiltre Studio...

 

 

Aurore au printemps

 

Elle aimerait chanter  les couleurs du printemps

Quand le soleil scintille aux abords d’une aurore

Et la rose au jardin vient fleurir ces instants,

Elle aimerait chanter les couleurs du printemps.

Nul ne  fuit l’oraison lorsque vient  pour longtemps

La saison de l’amour à l’essence de flore,

Elle aimerait chanter les couleurs du printemps

Quand le soleil scintille aux abords d’une aurore.

 

Maria-Dolores

 


15/04/2019
12 Poster un commentaire

Corps harassé...Forme rondeau triolet demi lai...Variante...Image de Damien Barboni

 

 

 

Corps harassé.

 

Le soir s’endort dans tout esprit lassé,

Corps harassé

Embarrassé, vient se blottir son âme

Il en faut peu pour allumer la flamme

Morphée écoute un bel ange embrassé.

 

Dénudés l’un l’autre en rêve effacé

Le drap froissé

Du fil plissé dénouant une gamme

Le soir s’endort dans tout esprit lassé,

Corps harassé

 

Aimer la nuit et son grain épicé

Teint ressourcé

Oh ! don brassé ce goût que l’on réclame

Envoûtant cette sensuelle femme

Le matin liant un sens caressé

 

Le soir s’endort dans tout esprit lassé,

Corps harassé

Embarrassé, vient se blottir son âme

Il en faut peu pour allumer la flamme

Morphée écoute un bel ange embrassé.

 

Maria-Dolores

 


07/04/2019
10 Poster un commentaire

L'écrin...Forme le Triolet ...Image de Damien Barboni sur Facebook...

Image de Damien Barboni

sur

https://www.facebook.com/damien.barboni

 

L’écrin

 

Encore un Cœur éteint lorsque tombe la nuit,

Las l’éther assombrit le cheveu d'une étoile

Dans sa course infinie intime une âme fuit,

Encore un Cœur éteint lorsque tombe la nuit

Citant l’ombre laissant à ce vide un ennui

Le regard embrumé s’étend sur ce long voile

Tant son feu dans ce nid se dépeint dans sa toile,

Ce sourire éternel réchauffant icelui,

Encore un Cœur éteint lorsque tombe la nuit

Las l’éther assombrit le cheveu d'une étoile.

 

C’est un astre au plus haut de ce grand firmament,

Déposant sur l’autel l’écrin de cette flamme,

À l’instant de ce pleur s’égarant un moment,

C’est un astre au plus haut de ce grand firmament,

Mais le vent dans un souffle en l'écho l'assommant

Vient cueillir en son sein une vertueuse âme.

Quand s'endort en silence une si belle dame

En ce grand fort immense à l’amour l’embaumant,

C’est un astre au plus haut de ce grand firmament

Déposant sur l’autel l’écrin de cette flamme.

 

Maria-Dolores

 


03/04/2019
10 Poster un commentaire