POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Le sonnet marotique ou italien.


Le cœur des mots…Forme le sonnet Marotique....Image sur le Net ...

Le coeur des mots

 

 

 

Le cœur des mots…

 

J’ai souvent trébuché sur le cœur de tes mots

Quand la colère monte oubliant la sagesse

D’un regard amoureux où faiblit la tendresse

Et mon âme répond  aux sons des trémolos .

 

Il fait nuit je me sens dans la peur des échos

Qui traversent sans bruit le soir dans ma faiblesse

Lentement je suis là dans un jour d’allégresse

Et nos cœurs réunis battent dans ce chaos.

 

Le souvenir  passé quand je sens ton sourire

Me renvoie un instant écoutant ce délire

Que caressent  tes mains respirant une odeur

 

Je me laisse porter par le chemin des dames

Surgissant lentement du reflet de ces flammes

Au soleil rayonnant le temps de ce bonheur.

 

Maria-Dolores


02/11/2019
6 Poster un commentaire

Aujourd'hui...Poésis ( dix ans d'existence de Poésis) Forme le sonnet Marotique ...Mise en page de l'administrateur Mohamed Zeïd dit Flormed.

aujour10

 

 

 

 

Aujourd’hui… Poésis

 

Aujourd’hui c’est la grâce et Poésis s’éveille,

Sous le ciel de l’azur chante un clair océan,

Mais s’invite une  muse a frôlé le géant

Pour réciter des vers  sous la lune vermeille.

 

Le poète a pour l’heure un songe où tout sommeille

Attendant Érato pour dépeindre un néant,

D’une rime amoureuse au son d’un doux péan

Qui vient guetter dès l’aube une voix qui s’égaye.

 

Quand c’est sur Poésis que ma plume se lance

Caressant  de mémoire un charme d’excellence,

Je ne regrette rien des mots sur le vélin.

 

Je garde en souvenir les fruits de tes préceptes,

Cher maître de tes cours nous sommes tous adeptes

Et posons à tes pieds un sonnet cristallin.

 

Maria-Dolores


13/10/2019
14 Poster un commentaire

Notre Dame ....Forme le sonnet Marotique...Image sur le Net.

 

 

 

 

 

Notre Dame

 

L’église Notre Dame en silence s’éveille,

La cloche retentit aussitôt le matin ;

En entrant on écoute un souffle de satin

Enveloppant d’amour l’angelot qui sommeille.

 

Puis sur la stèle on voit une icône qui veille

Et la vierge Marie au charme célestin,

Dévoile aux amoureux l’immuable destin,

Pour suffire à nos yeux que son âme est vermeille.

 

Je me souviens du temps où l’espoir immortel,

Offrait à chaque couple un psaume sur l’autel,

La chapelle est comblée en aucune faiblesse.

 

Devant tant de grandeur sous le ciel de Paris

Vient révéler l’instant dans l’appel des esprits,

Que notre Dame porte en nos cœurs la sagesse.

 

Maria-Dolores

 


22/04/2019
10 Poster un commentaire

L'oubli...Forme le sonnet Marotique ...Image de Damien Barboni sur Facebook

Damien Barboni

sur 

https://www.facebook.com/damien.barboni

 

 

L’oubli

 

Suspendre une étoile en ce  seul  firmament

Ai-je sous  les yeux, brillant une espérance ?

Offrir quelque peu d’un rayon la puissance

Une âme qui suit ce souvenir aimant.

 

Lorsque naît l’oubli du fin fond d’un tourment,

Tient en équilibre un esprit vers l’errance

Et s’ouvre le temps d’une sourde apparence

Pour tendre une main sans comprendre comment.

 

Il arrache un cri quand survient une crise

S’écorche la peau sous l’effet de l’emprise,

Le miroir reflète un visage inconnu.

 

Il noue et dénoue isolé de ce monde,

Sur ces mots perdus il ne sent qu’une ronde

Puis file la vie en soupir soutenu…

 

Maria-Dolores

 


01/04/2019
10 Poster un commentaire

Le marché...Forme le sonnet Marotique ...Image sur le net...

 

 

Le marché

 

Ce matin parcourant, le marché de couleurs

De légumes, de fruits tout à perte de vue,

Et les étals de fleurs, embaumant l’avenue,

Je ne touche plus rien, je comprends leurs valeurs.

 

Mon âme vagabonde au hasard des odeurs,

Mon regard bien veillant sur une île menue

Dévoile tout à coup une paix méconnue,

Dépensant  quelque peu…je suis les profondeurs.

 

Puis mon esprit s’étonne au cœur de mon voyage.

L’océan d’une foule épiant ce rivage

Vient bercer mon émoi d’un vertige attirant.

 

Lors ma plume vacille ébruitant sans mesure

Du silence s’éveille une vie en murmure,

Un retour sur l’enfance au plaisir rassurant.

 

Maria-Dolores

 


01/04/2019
12 Poster un commentaire