POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Forme le sonnet Quinzain


Calinou et Diégo.....Forme le sonnet Quinzain...Photo personnelle

Calinou et Diégo

 

 

Calinou et Diégo

 

Mon chat ressemble plus à ce ventre sur pattes

Toujours à réclamer sa part, seul intérêt

Il me parle parfois de son plus bel attrait

Quand ma main le caresse entre ses omoplates.

 

Mais voici maintenant le second compagnon

Qui suit et puis répond à son grand acolyte

Et les voici dansant sur un air insolite

Mes deux chats font parfois une tête "grognon".

 

L’un s’appelle Diego puis l’autre Calinou,

Les voyez-vous charmants ces matous malgré tout ?

Ils s’endorment après avoir eu leurs pitances.

 

Mais ils sont à l’affût en toute liberté

Observant tous les coins sous un œil alerté

Ils dominent les lieux forts de leurs compétences

 

Les voici l’un et l’autre entre deux existences.

 

Maria-Dolores


07/05/2021
2 Poster un commentaire

Portrait de femme....Forme le sonnet Quinzain...Image Pinterest

Portrait de femme

 

 

 

Portrait de femme…

 

Elle aime le printemps et voir sortir de terre

En la douce saison le charme de ces fleurs

Ouvrant sur le jardin d’innombrables couleurs

Dès l’aube soulevant un voile de mystère.

 

Le poète a rêvé d’une nuit éphémère

Qui sous sa plume écrit ces instants de douleurs,

Noyant tout son chagrin dans ses nombreuses peurs,

Il ressent tout émoi dans son cœur solitaire.

 

Il semble que le soir la lune a pour regret,

Sous la voûte du ciel le regard de son âme

L’espoir a tant ouvert la porte d’un secret.

 

Elle observe le vent au revers d’une flamme

Puis a tant partagé le bonheur si discret,

Il se peut qu’elle touche au destin plus concret,

 

Inspirant sur la scène un doux portrait de femme.

 

Maria-Dolores


04/05/2021
14 Poster un commentaire

Un voile tout à loisir./..Forme le sonnet quinzain

Un voile tout à loisir....jpg

Image de Damien Barboni

sur 

Facebook

 

 

 

 

 

 

Un voile tout à loisir…

 

Un voile s’est levé ce matin de printemps,

Le soleil a ciré de couleur son image

Quand l’astre de la nuit  vous soumet un présage,

Et que l’aurore peint tous nos cœurs éclatants.

 

 D'un défi l’horizon convole  tous les temps

Aux rythmes des saisons le ciel  crée un rouage

Puis la fleur si petite enfin montre l’ouvrage

Sur la terre bénite aux parfums persistants.

 

J’ai perdu dans l’oubli ce pourquoi je suis née

Rappelant chaque fois une soif acharnée

Que la rose carmin marque de son désir.

 

Défiant le présent, je chante l’allégresse

Quand chaque jour retient à nouveau la tendresse

Tous les mots de la vie exprimant un plaisir

 

Et ma muse s’éveille au vent tout à loisir.

 

Maria-Dolores


08/03/2018
20 Poster un commentaire

Sainte Valentine... forme le sonnet quinzain.

Saintevalentine.jpg

 

 

Sainte Valentine

 

C’est en ce jour de fête en chacun de mes vœux

Que je vous le souhaite ici sous cette forme

N’éveillant vos émois d’un visage uniforme

« Bonne saint valentin » à tous les amoureux.

 

Vous faites pour présent un amour de gâteaux,

Pour son beau valentin offert par Valentine

A bien y réfléchir détestant la cantine

Et souhaite vraiment en place les restos

 

C’est un bien joli piège et que tend l’insoumise,

Faut pas trop réfléchir ne sentir que sa mise

Lequel va-t-il choisir l’indélicat amour ?

 

Et ce soupçon de franche et belle rigolade

Que l’on croit apaiser d’une belle accolade

Avez-vous d’un bouquet bien noté son humour ?

 

Au jour même, cent fois, tente une dérobade…

 

Maria-Dolores


14/02/2015
6 Poster un commentaire

Paroles et maux....Forme le sonnet en Quinzain...

Paroles et maux..jpg

Image de Damien Barboni

sur Facebook

Ici

 

 

Paroles et maux

 

Quand mon âme se meurt lentement sous tes mots

Et qu’expire en mon sein la voix de ma tendresse,

Chaque fois ta parole enchaîne ma faiblesse

Et ta fougue me juge insensible à mes maux

 

Change le ru tracé de ces pleurs anormaux

Que s’éclaire à nouveau devant nous cette adresse,

Aux fruits sucrés goûtons l’espoir de la jeunesse

Où nous partagerons ces traits centésimaux !

 

Que l’éclat du bonheur soit la foi maternelle,

Ce halo sous la nue illuminant l’esprit,

Nos songes resteront la pensée éternelle

 

J’animerai l’instant comme un doux gage écrit

Mon regard jettera sa couleur de flanelle

Parfumant chaque cœur d’un arôme cannelle

 

Et nos pas fouleront les jours que l’on construit…

 

Maria-Dolores


03/05/2016
22 Poster un commentaire