POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Peine sombre...sonnet en quinzain...

peine sombre.jpg

 

 

Peine sombre

 

J’écoute à la fraîcheur de la nuit

Ce ton sourd au bord du précipice,

Chacun fuit la douleur qui  tapisse

Elle râle au soir ce n’est qu’un bruit.

 

Voyant enfin ce ru qui s’ensuit,

Je n’ai d’autre source en édifice

N’octroyant jamais de bénéfice

C’est tapi dans l’ombre qu’il séduit

 

Jouant de sa faux elle l’emporte

L’âme isolée au pas de sa porte

Vers ce lit sombre d’où vient le noir.

 

À la souffrance il reste une larme

Que la ferveur d’un cœur ne désarme

Dans un chemin  qui la laisse choir.

 

L’exilé du froid s’endort le soir…

 

Maria-Dolores



09/02/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres