POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

L'homme, ...forme le sonnet irrationnel.

L'homme.jpg

 

 

Image de Damien Barboni 

sur 

Facebook

 

 

 

 

 

L’homme.

 

 

L’homme ne sait pourquoi son chemin tant s’égrène,
Il s’accroche à la vie en sa dernière veine.
Il naît un jour vaillant, lançant des cris stridents

 

 

Dans son âme ne craint la fin inéluctable,

 

 

Se confiant  la nuit aux astres résidents,

Pour seule ambition écarter toute peine.
Lui faut- il à ce jour s’élever  à la haine ?
Sous les coups menaçants et ces pas trépidants…

 

 

Tout son être rejoint sa fin inéluctable

 

 

Il lui faudra fléchir sur l’instant raisonnable
Ne plus rien regretter à ce jour d’un matin
Et tenir le moment d’une main charitable
S’en aller sans un bruit  d’un éclat mémorable
Quand  les larmes du ciel poliront son destin.

 

 

Maria-Dolores

 



23/01/2014
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres