POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Veillée de Mai

275 appréciations
Hors-ligne
Il doit être bien minuit ou minuit passé 
On dort, blottis dans les bras de Morphée
En un profond sommeil lesté de bienfaits
Je pioche dans mon cœur, le sourcil froncé 

Cherchant le mot juste que je dois classer
En de secrètes strophes aux vers parfaits 
Tout en conjuguant poétiser à l’imparfait 
Avéré défit pour mon trébuchant Français

L’ego brouillé dans le pourquoi des choses
Je relis le parchemin à paupières mi-closes
Écoutant en solitaire les soupirs de la nuit

Le doigt sur le clavier crispé par la flemme
L’âme emprisonnée par le diktat de l’ennui
Faisant aigrir toute envie d’écrire le poème

barateur 


Dernière modification le mercredi 24 Juillet 2019 à 18:56:07
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

192 appréciations
Hors-ligne
Merci pour ce joli partage de poésie un bel écrit que j'ai pris plaisir à lire amitiés douce soirée cher Barateur





139 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir une belle poésie que j'ai pris plaisir à lire douce soirée à vous bisous
Béa

275 appréciations
Hors-ligne
Merci infiniment Maria de vos chaleureux mots !

Bonne journée  

Toute mon amitié.
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

275 appréciations
Hors-ligne
Merci beaucoup Béa , très touché par votre commentaire.

Amitiés 
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

275 appréciations
Hors-ligne


Dernière modification le jeudi 25 Juillet 2019 à 10:40:26
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

131 appréciations
Hors-ligne
Cherchant le mot juste que je dois classer
En de secrètes strophes aux vers parfaits 
Tout en conjuguant poétiser à l’imparfait 
Avéré défit pour mon trébuchant Français


c'est tout le contraire vous pourriez donner des leçons à quelque poète aux piètres rimes
amitiés
raymonde

275 appréciations
Hors-ligne
Venu de votre part,  c''est très encourageant comme commentaire ! Merci infiniment raymonde

Amitiés 
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres