POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

poème La vie est un songe

7 appréciations
Hors-ligne
La vie est un songe


L'harmonie d'un sanglot soulevait la rivière
Et la nuit attendait de camper prestement.
Les corolles des lys déjà fermaient paupières.
Les cigales épuisées turent en fin leurs chants.


Les étoiles libéraient quelques songes impatients.
Dans l'ombre, les bastides s'habillaient de bleu-noir.
L'air frais, le nez au vent se baladait content
Et ma main dans ta main, j'attendais notre enfant.


Mais le temps m'a surprise et en me retournant
Pour arranger la mèche qui tombait sur mon front,
Dans le miroir des jours mon beau visage rond
N'avait plus la fraîcheur de mes vingt-cinq printemps.


Le landau tout rouillé dans un coin du garage,
Depuis longtemps déjà ne savait plus son âge.
L'enfant qu'hier encore je serrais sur mon sein,
Femme à part entière composait ses demains.


Rien n'appartient à rien en ce monde imparfait.
L'enfant devient adulte, parfois l'adulte enfant.
Ainsi tournent les heures et les jours et les ans,
L'on se croit éternel, on est mortel pourtant.


L'harmonie d'un sanglot soulevait la rivière
Et la nuit attendait de camper prestement.
Les corolles des lys déjà fermaient paupières.
Les cigales épuisées turent enfin leurs chants.




Anne-Marie Vivien Bagnis texte protégé








419 appréciations
Hors-ligne
Un magnifique poème plein de tendresse pour les ans passés si joliment tracé j'adore merci pour ce beau partage touchant amitiés belle journée 




334 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Anne-Marie quel magnifique poème que j'ai aimé lire, touchant sur les ans qui passent de la naissance à la vieillesse, mais nous gardons une âme d'enfant, comme vous le dites Anne-Marie l'adulte reste un enfant que le temps a marqué, doux lundi de pâques à vous 
Béa

629 appréciations
Hors-ligne
Sublime ! J'ai vraiment aimé ma lecture, tous mes bravos.👏👏
Merci du partage Anne-Marie
Avec toute mon amitié
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Vos poèmes personnels.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres