POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Nocturne Concerto

51 appréciations
Hors-ligne
Nocturne Concerto

Et la nuit sereine
Tombe en flots d’haleine
De musc,

De parfums de jasmin, d’oranger
Que la brise dans le verger
Secoue le suc.

Le rossignol en tendres lais
Variant le rejet des clefs
En la Portée

Ramène le silence à l’expressif
Et d’un alto doux et lascif
Rabat le Phrasé

Sur une fugue éparpillant l’octave
Roulant la trame sur l’aigu, le grave
En Ré il reprenait

Et l’onde en nocturne accompagnement
Dans un limpide enjambement
Par les ronces revenait.

Sa voix, diamant qui s’écroule
En riches éclats écoule
L’harmonieux filet

Effleure l’aile de l’âme errante
Qui sous la destinée pesante
Égrène son chapelet

Et contemplant le collier des étoiles
Sur la bleue et vaste toile
Scintiller

Elle laisse son soprano s’échapper
Triste et nonchalante mélopée
En Si alliée

Mais l’aurore en ses plis roses
Plonge l’oiseau en une pause
D'Allégro

Et l’âme vivant le jour comme la nuit
En un profond et long ennui
Continue son Lamento...

Ziryab (Luthoriental/ Naîm)