POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Les larmes de la nuit

676 appréciations
Hors-ligne



Ô pauvre nuit sans lune
Compagne d’infortune
Le ciel nous punit
Le noir nous unit

Ton astre sous éteignoir
Et le noir de mon manoir
Se ressemblent
Pleurons ensemble !

Oui, pleurons sans trêve
Tes étoiles et mes rêves
Pleurons ta clarté
Pleurons ma gaieté


barateur

Dernière modification le mardi 31 Août 2021 à 01:40:51
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

446 appréciations
Hors-ligne
Un bel écrit émouvant cher Barateur fort touchant merci du partage l'ami belle journée 





365 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Barateur c'est un bel écrit qui touche, magnifique émouvant, douce journée bisous     
Béa

676 appréciations
Hors-ligne
Maria et Béa, merci infiniment chères amies de l'a lecture
et de l'appréciation
Douce soirée
Bises.
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Vos poèmes personnels.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres