POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Le messager

455 appréciations
Hors-ligne
Ô ! Épervier, prince des busards
Toi qui ne vole jamais au hasard
Quand tu seras au-dessus du Var
Salue l’égérie aux yeux bavards

Il te sera aisé de la reconnaitre
Native du sol qui t’a vu naître
Les rais qu’elle a en chaque œil
Sont des entames de ton soleil

Dis-lui que sa terre la réclame
Oublie-t-elle le cep de son âme ?
Rappelle-lui l’azur de sa colline
Essence de ses pupilles opalines

Derrière chaque petite houssine
Il y a un arbre et aussi des racines
Nul besoin de donner des leçons
La fraternité s’exprime sans façon

Qu'elle soit née du sang ou de terre
Elle reste le seul amour héréditaire


barateur   

Dernière modification le mardi 21 Janvier 2020 à 12:33:11
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

321 appréciations
Hors-ligne
Un bel écrit merci du partage l'ami bonne journée amitiés bises 





252 appréciations
Hors-ligne
Magnifique Barateur un bien beau partage que j'ai aimé lire douce soirée je t'embrasse
Béa

455 appréciations
Hors-ligne
Maria et Béa, merci beaucoup très chères amies de la lecture et de l'appréciation
Douce journée, bises.
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Vos poèmes personnels.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres