POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

La lénifiante véronique

450 appréciations
Hors-ligne


Ô véronique, vénérable fleur !
Toi la guérisseuse des lépreux
Durant le moyen âge ténébreux
Lénifie mon pauvre blasé cœur

Ta modestie te fait rampante
Tu grandis en étalant un tapis,
Or, mon mal s’élève sans répit
Telle une vile liane grimpante

Tout mon moi devient usé, las
Ô plante aux multiples vertus
Tu ravives mon espoir abattu
Par ton joli racème bleu-lilas

Qui va me laisser en fin juillet
En emportant avec lui ma joie,
Ma liesse et mes beaux émois
Dieu, je me sens déjà endeuillé !

barateur 


Dernière modification le samedi 11 Juillet 2020 à 16:33:46
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

316 appréciations
Hors-ligne
Magnifique poème cher Barateur un vrai régal j'aime beaucoup je ne savais pas que des fleurs portaient le nom de Véronique ? merci du partage bonne journée amitiés bises 





450 appréciations
Hors-ligne
Bonjour chère Maria, c'est notre amie Véronique qui va être contente en l’apprenant   
Merci beaucoup chère amie, de l'appréciation bien que le texte est un peu
mélancolique pour un début de journée, dommage, mais il est venu comme ça 
( Je viens juste de le finir ) 
Douce journée, chère amie 
bises. 

Dernière modification le samedi 11 Juillet 2020 à 05:39:00
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

249 appréciations
Hors-ligne
Bonjour barateur c'est un sublime poème vraiment j'adore 
voici des veroniques  
Béa

249 appréciations
Hors-ligne

Béa

450 appréciations
Hors-ligne
Merci beaucoup chère Béa, de l’appréciation et de tes charmantes véroniques, je vais t'emprunter
une et en même temps revisiter le texte, car je l'ai posté tôt ce matin juste après l'écriture
vos avis, toi et Maria sur les modifications m'aiderai beaucoup
Merci d'avance, douce après midi et agréable weekend, chères amies
Je vous embrasse !  
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Vos poèmes personnels.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres