POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

L'odelette du fossoyeur

550 appréciations
Hors-ligne
Curieux sont certains sentiments
À l’égard du métier de fossoyeur
Triste nom que l’on cite rarement
Et avec une basse note de frayeur

Son évocation navre les humeurs
Pourtant il sue avec acharnement
Pour bâtir nos ultimes demeures 
Ciel, quel drôle de comportement !  

Que de décris frisant l’arrogance
Envers le dévoué ami du moment
Premier à présenter condoléances
Lors de nos fâcheux événements

Mais tous les croyants en l’au-delà
Savent qu'aux fonds de ses fosses  
Finiront, et ceux qui donnent le La
Et les cinquièmes roues du carrosse  

barateur 



Dernière modification le samedi 12 Décembre 2020 à 18:02:38
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

378 appréciations
Hors-ligne
Un écrit touchant on ne pense pas forcément à ces personnes qui font ce métier bravo l'ami belle soirée doux dimanche bises...




299 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir barateur magnifique et touchant poème et bravo pour avoir abordé le sujet d'un métier difficile et souvent oublié 
Bonne soirée je t'embrasse
Béa

550 appréciations
Hors-ligne
Maria et Béa, merci à vous chères amies de la lecture, du ressenti et de vos appréciations
ça me touche beaucoup
Douce soirée, bonne nuit et agréable dimanche 
De la rive sud de cette mer qui nous sépare, je vous envoie toute une nuée de bisous !
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Vos poèmes personnels.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres