POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Aube fleurie

275 appréciations
Hors-ligne
L’aube fleurie secouât les  pétales
Offrit  un maternant baiser dotal
Aux piafs qui se lèvent avec l’aurore
Et aux frais bourgeons prêts à éclore

Cirrus celât d’une discrétion totale
La scène câlinement sentimentale
Craignant, que l’enchanteur décor
Se verra conjurer de mauvais sorts

Telle la jeune métayère vestale
Au sourire aussi pur que le cristal
Oeuvre divine faite pour être aimée
L’ardent attrait, fera-t-il blasphémer ?

Closière, sans un grain de glamour
Partout où elle va… sème l’amour
Ceux qui la traitent de femme fatale
Leurs âtres fument à l’horizontale !

barateur 

Dernière modification le jeudi 12 Septembre 2019 à 09:52:28
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

192 appréciations
Hors-ligne
Un bel écrit que j'ai pris plaisir à lire bonne journée amitiés bises l'ami





139 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Barateur un t'y  coucou pur te dire merci de ce beau partage belle poésie
Douce journée je t'embrasse 
Béa

275 appréciations
Hors-ligne
Maria et Béa, merci à vous chères amies, de la lectures et de vos chaleureux mots
Toutes mes amitiés
Bonne soirée
Bises !
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres