POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Bien heureuse...Forme le sonnet irrationnel ...création photofiltre

Bien heureuse

 

 

 

Bien heureuse...

 

Ô, rose, on l’appelait, dans le plus grand silence

Elle aimait voir le ciel ravivant l’espérance.

Elle offrait un pont d’or au lys d’un blanc secret.

 

Le jardin de son cœur la révélait heureuse.

 

Jamais ô grand jamais au vent sans un regret

Elle animait l’instant sa foi de circonstance

Nul ne voulait savoir sa destinée immense

Il lui fallait nourrir son penchant plus discret.

 

Le jardin de son cœur la révélait heureuse.

 

Elle gardait ainsi l’esprit de liberté

Dans ce monde lointain, il l’admirait joyeuse

Et là, dans l’univers elle naît bienheureuse

N’exprimant pas le temps ni si peu de fierté

Œuvrer sur son chemin une absence amoureuse.

 

Maria-Dolores

 



18/06/2024
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres