POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Alfred de Musset ...Lettres A George Sand...(1810-1857)...Glose en tercet à rimes triplées

Lettre a George Sand par Alfred de musset Glose..jpg

Image de Damien Barboni

sur 

Facebook

 

 

 

Te voilà revenu, dans mes nuits étoilées, 
Bel ange aux yeux d'azur, aux paupières voilées, 
Amour, mon bien suprême, et que j'avais perdu ! 
J'ai cru, pendant trois ans, te vaincre et te maudire, 
Et toi, les yeux en pleurs, avec ton doux sourire, 
Au chevet de mon lit, te voilà revenu.


Alfred de Musset ...Lettres A George Sand...(1810-1857)

Alfred de Musset lettre à George Sand.

 

 

En pensée, un voyage aux âmes dévoilées

Sous la brume océane en ces vagues roillées ;

Te voilà revenu dans mes nuits étoilées ;

 

Tu laisses dans mon cœur, toutes larmes coulées,

Qui retient le silence en ces voix envolées

Bel ange aux yeux d'azur aux paupières voilées ;

 

Je me voyais déjà mourir là distordu

Tout espoir de revoir ton sourire entendu

Amour mon bien suprême, et que j'avais perdu !

 

La solitude mène au destin qui soupire

Et las de désespoir je n'entends plus rien dire

J'ai cru pendant trois ans , te vaincre et te maudire,

 

Vainement je n'ai plus ce regard qui chavire

Devant ton beau minois je rêve et je respire

Et toi, les yeux en pleurs, avec ton doux sourire, 

 

Mais je n'ai plus le temps que n'ai-je contenu !

En l'écrin de ton cœur écoutes l'ingénu

Au chevet de mon lit, te voilà revenu.

 

 

Maria-Dolores



24/09/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres