POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Adieu deux mille dix huit...Forme les Stances poème Classique ...Création Photofiltre Studio

 

 

Adieu deux mille dix-huit…

 

Je  chante en oraisons funèbres,

Les voix qui posent sur le cœur

Tout un soir au fil des ténèbres

L’amour que l’on perd sans rancœur.

 

Dans la douce nuit où s’envole

La fin d’un jour dans l’infini,

On écoute l’espoir  frivole

Soufflant d’un éclat démuni.

 

On espère souvent  la vie

Après le silence qui vient

Dans la pénombre d’une envie

Que l’on bénit et l’on retient ;

 

Les autres fruits que l’on déguste

Un matin neuf dans la lueur

On sent ce parfum qu’on ajuste

Dans un déluge de fureur.

 

Adieu douce nuit que j’aime,

Qui fuit ce matin un nouveau

Destin, dans une année on sème

Un bel ange d’un renouveau.

 

Maria-Dolores

 



31/12/2018
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 83 autres membres