POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Saison monotone...Forme le sonnet à préludes...Peinture de Valérie Crochard.

Peinture de l'artiste

Valérie Crochard 

sur Facebook

http://www.facebook.com/valerie.crochard

 

 

Saison monotone.

 

La saison a rangé la chaleur infernale

L’été meurt sous Les flots, eau méridionale.

 

La fraîcheur au matin ouvre un voile d’espoir

Bien après que septembre envoûte une âme éprise

Où s’éveille sans bruit la douceur d’une brise

Qui chagrine le temps dans l’ivresse du soir.

 

On oublie en l’instant les amours de vacances

Laissant pour souvenir les pleurs de nos enfances.

 

Le silence se noie en regard  bien trop noir

Mais plus rien ne ressemble en douteuse méprise,

Et l’aube vient flétrir la flore sans surprise

découvrant la saison sous un ciel assommoir,

 

Car la feuille se pare aux couleurs de l’automne

Doucement chaque jour de façon monotone,

 

Maria-Dolores

 



05/09/2019
16 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres