POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Ô ! grand-mères....Forme la villanelle ...Image Pinterest .

Ô ! grand-mères

 

 

 

Ô ! Grand-mères

 

Ce dimanche, l’on fête à nouveau les grand-mères.

Les enfants, aujourd’hui, ne peuvent plus les voir

Que l’on a par le net pour parer les misères.

 

C’est un fleuve sans fin amenant les chimères

Dans le vent de l’absence à ce grand désespoir

Ce dimanche, l’on fête à nouveau les grand-mères.

 

Quand les chemins l’hiver fuient les cœurs éphémères

Chacun ne songe plus à l’aïeul du parloir

Que l’on a par le net pour parer les misères.

 

Pour certains, on élève aux essences primaires

La douceur effleurant à ce plus bel espoir

Ce dimanche, l’on fête à nouveau les grand-mères.

 

On entend tous les jours tous ces octogénaires

Qui pleurent sans éclat et restent dans le noir

Que l’on a par le net pour parer les misères.

 

Ils voyagent cent fois dans ces jours ordinaires

Puis observent pourtant du tombeau leur savoir

Ce dimanche, l'on fête à nouveau les grand-mères

Que l’on a par le net pour parer les misères.

 

Maria-Dolores



09/03/2021
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres