POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Ô ! Colombes ...Forme la Baladine..

Ô ! Colombes....jpg

 

 

Ô ! Colombes …

 

Un amour renaît chaque soir à la brune,

Les cygnes la nuit ondoyant sous la lune,

Ont-ils permuté ?

La colombe émeut mon âme,

Veillant ce feu qui l’enflamme

Fébrile est l’été.

 

Un amour renaît chaque soir à la brune,

 La muse en l’éther offre une ombre commune

Au ciel peu tenté,

De son tombeau qui la blâme

Ne l’empêchant  d’aucun drame,

Fébrile est l’été.

 

Un amour renaît chaque soir à la brune,

Deux colombes d’or volent sur la lagune

Au ciel enchanté,

Ô !  Fée émeut sur les gammes

Que crient d’un seul cœur les femmes

Fébrile est l’été

 

Un amour renaît chaque soir à la brune,

Les cygnes d’argent ondoient sur ma fortune,

Au destin hanté ;

L’enfer offensant l’infâme,

Veillant le foyer qui clame :

« Fébrile est l’été ! »

 

Maria-Dolores



07/05/2016
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres