POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Mon cœur bleu de l’azur ; (Forme fixe un faux pantoum car en alexandrin).

Mon coeur bleu de l'azur faux pantoum.jpg

 

 

Mon cœur bleu de l’azur ;

(Forme fixe un faux pantoum car en alexandrin).

 

À toutes ces couleurs quand elles se confondent,

Quand du cœur se dépeint toute une éternité,

A ce choix de mon âme aux coloris répondent,

L’azur sur l’océan d’un doux reflet l’été.

 

Quand du cœur se dépeint toute une éternité,

Du turquoise au saphir versant sur une teinte,

L’azur sur l’océan d’un doux reflet l’été,

Du regard ébloui qui se tient en complainte,

 

Du turquoise au saphir versant sur une teinte,

Que l’artiste en son œil dévoile au naturel,

Du regard ébloui qui se tient en complainte,

L’étincelle orchestrée en l’éther si réel.

 

Que l’artiste en son œil dévoile au naturel,

De cette aura divine ou royale elle esquisse,

L’étincelle orchestrée en l’éther si réel,

En ce bleu couronné que l’univers polisse.

 

De cette aura divine ou royale elle esquisse,

Une mer azurée au soleil du midi,

En ce bleu couronné que l’univers polisse,

Citer La grande bleue, au bleu du ciel, lui dit.

 

Une mer azurée au soleil du midi,

Les bleus, turquoise au cyan à l’azur, ils se fondent

Citer La grande bleue, au bleu du ciel, lui dit,

À toutes ces couleurs quand elles se confondent.

 

Maria-dolores.



31/05/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres