POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Misère... sonnet sur deux rimes

misère.jpg

 

 

Misère

 

Que fauche à bout de bras cette grande misère

Du monde ; et savez-vous que dire et par quel chant ?

S’il fallait pour emblème un sabre fort tranchant,

La fin d’une chanson pour une vie austère.

 

Il nous faudrait rêver d’un esprit attachant,

Que noue une maitresse au ton contestataire.

Nul ne sait le combat d’un songe délétère,

Tout en chacun fait fi d’un plaisir alléchant.

 

Quand un reflet ondule, ô, belle messagère,

Qui tient à vous troubler, un signe vous penchant,

Chère muse, jouez d’une flûte légère,

 

La musique en soirée a ce pas trébuchant,

Vient « Éole » bercer l’intrigue passagère

Au silence étendu dans ce monde au couchant…

 

Maria-Dolores



04/03/2015
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres