POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

"Maravilla"....Forme le ricochet ...Image best-wallpaper.net ...

Maravilla bis

 

 

 

 

 

« Maravilla »

 

Qui fut « Maravilla » du fond de l’océan

Suivons-la ; dans l’abîme en son cœur du néant

Éveillant l’étincelle au regard de l’enfance

D’une petite fille écoutant en silence

Qui fut « Maravilla » du fond de l’océan

Suivons-la, dans l’abîme en son cœur du néant

Voyez ce monstre hideux et doux comme une fée

Bienveillante en ce conte à cette âme enchantée

Pour la belle aux pieds nus du désir langoureux

Soutenant d’un souhait un beau prince amoureux

Éveillant l’étincelle au regard de l’enfance

D’une petite fille écoutant en silence

 

La mémoire égarée à ce mythe évoquant

Se pare une innocence au souvenir croquant

Lors d’un ultime vent coule une larme amère

Du visage en mon for vers ma douce grand-mère

La mémoire égarée à ce mythe évoquant

Se pare une innocence au souvenir croquant

Qu’à mon cygne en mon cœur émeut dans la féerie

Qui veillait son tombeau berçant ma rêverie

Chantant«  Maravilla »en des heures durant

Et de fil en aiguille étonna l’ange entrant

Lors d’un ultime vent coule une larme amère

Du visage en mon for vers ma douce grand-mère

 

 

« Maravilla » est l’histoire que me contait ma grand-mère et qui ressemblait étrangement à l’histoire de cendrillon, sauf que la fée de ce conte était un monstre marin.

 

Maria-Dolores



12/10/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres