POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Ma muse veille



Ma muse veille.

 

Libre est mon rêve en ces mots lentement

Venant susurrer à sa belle oreille

Que chacun ne les nomme et ne s’éveille

Cet  écho  babille ainsi vainement.

 

Dans le rythme,  mes mots facilement

Or ma muse s’émeut toute pareille ;

Libre est mon rêve en ces mots lentement

Venant susurrer à sa belle oreille.

 

Nait-elle frêle à ce ton sûrement ?

Comme ces vers, et ce don qui se fraye

Ce chemin indolent qui ne défraye

Qu’elle se souvient,  lit  avidement,

Libre est mon rêve en ces mots lentement.

 



13/02/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres