POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Le temps d'un souvenir....Forme le Malhoum...Création photofiltre

Le temps d\\\'un souvenir

 

 

 

Le temps d’un souvenir

 

J’aime la mer huileuse ô fée en douce brise

Pour partager l’hiver, le temps d’un souvenir

 

Dans l’ivresse décor qui charme tout l’été

Je vois cet océan qui sur le roc se brise

Et valse dans la mer un superbe espadon

J’observe loin du bord ce bateau sous l’emprise

D’un grand orage où l’œuvre est de Poséidon.

 

J’aime la mer huileuse ô fée en douce brise

Pour partager l’hiver, le temps d’un souvenir.

 

Nul ne savait pourquoi ? Cet aveu, l’affecté.

Lui le corsaire ô grand pirate, honte avenir.

Fallait-il pour drapeau ramener toute gloire ?

Car cet instant trop noir sonne sans prévenir

Ce chemin laisse une âme au souffle d’une histoire.

 

J’aime la mer huileuse ô fée en douce brise

Pour partager l’hiver le temps d’un souvenir.

 

Je comprends que la nuit on se sent hébété

À charmer ce fantôme il espère sans crise

Entendre la sirène et frémir sous le ciel

Comme un chant éphémère où la mort est de mise

J’éveille le silence au doux chemin de miel.

 

J’aime la mer huileuse ô fée en douce brise

Pour partager l’hiver, le temps d’un souvenir.

 

Je divague aujourd’hui, d’un esprit entêté

Même si Séléné brille sans prévenir

Le tombeau du marin dans ce rêve se pose

L’illusion d’enfant qui songe au devenir

Or l’ondine est déjà dans l’ombre d’une rose.

 

J’aime la mer  huileuse ô fée en douce brise

Pour partager l’hiver, le temps d’un souvenir.

 

Maria-Dolores



18/05/2023
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres