POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

La tempête...forme classique ...

tempête sur créa....jpg

image de Damien Barboni

sur facebook

Ici

 

La tempête

 

La pluie est tout au creux d’une grande tempête

Et c’est un océan qui d’un puissant courant

Emporte dans son rêve une belle nymphette

Amoureuse du temps qui l’attire en pleurant

 

Elle aimerait beaucoup, de toute sa jeunesse,

Écouter la marée au silence éternel,

Un murmure ébahit reflétant la liesse

Les ébats sous la lune et son regard charnel.

 

Puis veillant dans la nuit dès que vient la tourmente,

Quand l’orage a meurtri tout son corps lacéré,

Elle boit l’amertume au désir qui la hante,

Est-elle donc tenue au secret ulcéré ?

 

Et l’amant endormi ne connaît son histoire,

Ne sachant essuyer de son cœur  la fureur ;

L’ouragan a foulé la chair dans sa mémoire

Traînant la violence à l’ultime terreur…

 

Ce jour, elle n’est plus qu’un tourbillon de vague

Attisant de sa rage un souhait foudroyant,

Elle naît d’une écume et son cri qui divague

La charrie en son ru d’un relief défaillant.

 

Et vois-tu la tempête au chagrin d’un orage ?

C’est un bruit désarmant un signe de frayeur,

Détrônant sous l’éther son terrible tapage

Quand la mort vous soudoie un pâle convoyeur…

 

Maria-Dolores



14/10/2016
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres