POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

La jeune fille au turban par Vénusia.forme le sonnet irrationnel.

La jeune fille au turban Vénusia..jpg

tableau de Johannes Vermeer (1632/1675)
la jeune fille à la perle

rebaptisée par moi la jeune fille au turban

       
   
   Un fin visage d’ange au dessin enfantin,
   La beauté d’une vierge, un regard de satin
   Elle apparut soudain, naissant à la lumière.

   Elle avançait vers lui, tranquillement sans bruit.

   Dans ses yeux innocents se lisait la prière
   D’un enfant apeuré d’un futur incertain,
   Sur sa bouche gourmande, un sourire lointain
   Pour s’excuser déjà d’être si cavalière.

   Elle le regardait, tranquillement sans bruit

   Une perle de nacre, à son oreille, luit
   Ses reflets irisés dansent sur sa peau rose.
   D’un large turban bleu ses cheveux pour la nuit
   Étaient tenus serrés et quand sonna minuit,
   Ell* partit lentement d’une mine morose

Vénusia.



28/01/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres