POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

L'hyme au pré...Forme la Bergerette...

L'hymne au pré..jpg

 

 

L’hymne au pré

 

J’aime cueillir la fleur fragile dans le pré ;

Se répand en couleurs la blanche pâquerette,

Dissipe un bouton d’or en douce collerette,

Jamais ne trouve un trèfle un bonheur tant discret !

 

Ô ! Souvenir m’emmène au chemin de l’enfance,

N’ai-je à chaque moment réfléchi dans l’attente !

Revenir un temps comme un sommet qu’on arpente,

Faudrait-il ? Et je songe à l’ombre en renaissance.

 

J’aime cueillir la fleur fragile dans le pré ;

Se répand en couleurs la blanche pâquerette,

Dissipe un bouton d’or en douce collerette,

Jamais ne trouve un trèfle un bonheur tant discret !

 

Du soupir où murmure une douce ariette,

Ainsi, la fée aux bois pose un regard au gré.

Combien un moment  passe à cet honneur secret

Que conte chaque jour une belle amourette.

 

J’aime cueillir la fleur fragile dans le pré ;

Se répand en couleurs la blanche pâquerette,

Dissipe un bouton d’or en douce collerette,

Jamais ne trouve un trèfle un bonheur tant discret !

 

 Maria-Dolores



03/03/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres