POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Grand cœur...Forme la sextine..




Un grand cœur

 

 

 

Il a dans son grand cœur comme une rêverie

 

Révisant  sa bohème, il en est conscient,

 

Au miroir se reflète

 

Le cœur d’une bluette.

 

Il tient à demeurer un être insouciant,

 

S’abreuvant sur l’azur d’une badinerie …

 

 

 

Son avenir bâti, qu'il songe conscient,

 

Oubliant un moment en toute rêverie

 

Le chant d’une bluette,

 

Où l’éther se reflète.

 

De ce séjour il charme en sa badinerie

 

Quand il est  à demeure un être  insouciant

 

 

 

Comme un prince il ne sait tel cygne insouciant

 

Aux ailes, voyageant ; suit sa badinerie !

 

En la  douce  bluette

 

À ce lac se reflète

 

Et lorsqu’il se réveille au matin conscient

 

Il a dans son esprit  comme une rêverie.

 

 

 

Qu’il sévit et délaisse en sa badinerie

 

Au jour fuyant son âme au destin insouciant

 

Au rire se reflète

 

Le temps d’une bluette

 

Où plus rien ne dévore un soir de rêverie

 

Toute sa vie entière, il en est conscient.

 

 

 

Prince enfant  il sourit d’une badinerie,

 

Et vivant seulement sur rythme insouciant.

 

En chemin se reflète

 

Un peu d’une bluette.

 

Il en respire tant qu’il en est conscient,

 

Espérant chaque fois  finir sa rêverie

 

 

 

Moi-même je demeure un cœur insouciant,

 

Or défile ma plume en la badinerie,

 

Le chant d’une bluette

 

Au  miroir se reflète.

 

Car ma muse dépeint  toute sa rêverie,

 

Libérant de ma main  son signe conscient,

 

 

 

Se reflète l’instant d’une badinerie,

 

La rêverie épouse un souffle insouciant,

 

Conscient pour lui lire une belle bluette.

 

 

Maria-Dolores

 



20/10/2011
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 90 autres membres