POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Dès septembre (variante)...Dès septembre (bis) ...Forme le trivers...Image de Damien Barboni

 

 

Dès septembre.(variante)

 

L’automne a bien tenté d’effeuiller quelques arbres

Mais la saison nouvelle, en ces rites macabres,

Illumine la nuit aux joyeux candélabres

Laissant les amoureux sous de tendres palabres.

 

On attend la fraîcheur dès le mois de septembre

Mais le ciel se fait sage aux couleurs de l’été

Et l’automne en sursit dévoile une humeur d’ambre

Sous le soleil si chaud s’enfuit l’intimité.

 

Maintenant il est bon de changer de saison

Il semble que le temps ne sait plus la raison

Qui le pousse à charmer autant la floraison

Dès l’instant où l’aurore éblouit l’horizon.

 

Maria-Dolores

 

 

Dès septembre (bis).

 

L’automne a bien tenté d’effeuiller quelques arbres

Mais la saison nouvelle, en ces rites funestes,

Illumine la nuit aux joyeux candélabres

Laissant les amoureux sous des souffles agrestes.

 

Mais le ciel se fait sage aux couleurs de l’été,

On attend la fraîcheur dès le mois de septembre

Sous le soleil si chaud s’enfuit l’intimité,

Et l’automne en sursit dévoile une humeur d’ambre.

 

Maintenant il est bon de changer de saison

Il semble que le temps ne soit plus si charmant

Le poussant à griser autant la floraison

Dès l’instant où l’aurore émeut le firmament.

 

Maria-Dolores

 



01/09/2019
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres