POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Chère muse...forme le Rouet...

chère muse.jpg

 

Chère muse

 

Je cherche encore les mots comme ma chère muse,

Qui d’un profond silence engourdit  mon stylo

Ne me trouvant d’ailleurs plus jamais une excuse

Pour taper de mes doigts sur ce petit tableau

Qui d’un profond silence engourdit  mon stylo

Je cherche encore les mots comme ma chère muse.

 

Elle a de la distance en écoutant ma foi

Écrire je le sais qu’il ne faut pas s’étendre

Pourtant que n’ai-je lu cette première loi ?

Qui n’a pour m’adoucir au point de me méprendre,

Écrire je le sais qu’il ne faut pas s’étendre

Elle a de la distance en écoutant ma foi.

 

 Elle enivre souvent  par ses odeurs mielleuses,

Je rêve d’autres fruits que pousse la raison

À gagner la folie aux aurores laiteuses,

Elle choisit l’instant où s’étend la saison

Je rêve d’autres fruits que pousse  la raison,

Elle enivre souvent par ses odeurs mielleuses.

 

Maria-Dolores



18/03/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres