POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

A la retraite et bénévole.

 

 

 

 

 

 

 

À la retraite et  bénévole…

 

C’est un peu boursouflé cet orteil  douloureux,

Maudit ongle incarné, Ha, médecin,  j’enrage !

Pour sûr, un podologue il me faudra, bien sage ;

Le retirer en douce est tout aventureux…

 

J’y suis, c’est vite l’heure ; un geste rigoureux,

Un coup de bistouri c’est un bon nettoyage,

Le voilà balayé d’un vilain décrassage…

Je suis débarrassée-ouf !-de ce cor scabreux.

 

Je vous en remercie avec  ma gratitude,

Madame, mon amie, êtes par habitude,

La seule à qui j’avais évidemment pensé.

 

Vous observant agir maître de patience,

Votre canne visible est bénie ; ô ! Science ;

Podologue pour art, un métier encensé.

 

Maria-Dolores.



22/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres