POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

A Charles Baudelaire ...Forme la glose...

Sonnet....Correspondances de Charles-baudelaire

« Les fleurs du mal »

Comme de longs échos qui de loin se confondent 
Dans une ténébreuse et profonde unité, 
Vaste comme la nuit et comme la clarté, 
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

 

Deuxième quatrain qui à ma préférence...

Correspondances de Charles Baudelaire

 

 

 

 

A Charles. B

 

 

À l'automne les chants en prière se fondent

Dans un éclat vermeil des bois et des forêts

Et l'univers flamboie aux arômes discrets

Comme de longs échos qui de loin se confondent ;

 

Suivant, le temps renvoie au silence l'été

Car s'endort la saison et le soleil décline

Sa course dans le ciel fuit l'aisance câline

Dans une ténébreuse et profonde unité ;

 

C'est au soir que jaillit toute la vérité

Érato se confie au poète fébrile

En ses mots parsemés dans l'ombre puérile

Vaste comme la nuit et comme la clarté ;

 

On entend tous les jours les louanges qui sondent,

Les esprits indécis au décor teint d'espoir ;

Car le monde respire un bouquet d'encensoir,

Les parfums, les couleurs et les sons se répondent...

 

Maria-Dolores



10/09/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres