POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

L’hypotypose d’un cœur

343 appréciations
Hors-ligne
Lui, qui s'irise au fond de son tombeau
est un contraste entre deux ténèbres
Tel un coup d’œil de peintre célèbre
Le regard attiré par ce qui est beau

Expert averti et pas tout à fait sage
Distingue par instinct le faux du vrai
Comme trier le bon grain de l’ivraie
Ne s’épanchant que par messages

Ses énonciations sont des présages
Il n’engage guère de conversation
Sauf pour refluer une vive émotion
En s’agitant dans l'exiguïté de sa cage

Vrai gîte de l’amour et des rancœurs
Asile de confidences, abri des secrets
Sépulture pour déchéances et regrets
En somme, assez ambigu est le cœur ! 

barateur 

Dernière modification le dimanche 26 Janvier 2020 à 08:21:45
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

252 appréciations
Hors-ligne
Un beau poème décrivant les émois du cœur, merci du partage l'ami bonne soirée bises

 




343 appréciations
Hors-ligne
Merci chère Maria, de la lecture et du ressenti
Douce journée, bises.
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

187 appréciations
Hors-ligne
Un magnifique poème au blouse du cœur un plaire de te lire
Douce soirée et bon week-end  je t'embrasse
Béa

343 appréciations
Hors-ligne
Merci infiniment chère Béa de l'appréciation et de l'encourageant commentaire
Bon Dimanche, bises.
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres