POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

POEMES DE MARIDO TOUTES FORMES

Le naufrage

275 appréciations
Hors-ligne
La déprime finit par raser mon courage 
Et c’est mon cœur qui lui sert de cottage
Tout mon univers n’est plus que silence
Silence des mots, silence des souffrances

 Silence d’aigris et solitaires bavardages
Où  mutisme est  seul reconnu langage
Emportée par le torrent de sa réticence
L’âme s’agrippe aux souvenirs d’enfance
 
Tentant d’échapper à l’imposé naufrage 
Prescrit par les tourbillonnements de l’âge
Peut-on espérer encore salut ou assistance
En voyant dériver les débris de sa jouvence ?

barateur   

Dernière modification le vendredi 13 Septembre 2019 à 11:30:09
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

192 appréciations
Hors-ligne
Merci pour ce poème cher Barateur un bel écrit un peu triste néanmoins merci du partage douce journée amitiés cher ami...



Dernière modification le vendredi 13 Septembre 2019 à 11:31:35




275 appréciations
Hors-ligne
Bonjour chère Maria, merci du passage et de l'appréciation
Amitié
Douce journée
Bises!
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

139 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Barateur magnifique j'ai aimé une tristesse toutefois joliment poétisée
Douce journée bisous
Amitiés
Béa
Béa

275 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Béa,  merci de la lecture et du chaleureux commentaire
Bonne journée
Bises ! 
L'alphabet fut l'origine de toutes les connaissances de l'homme et de toutes ses sottises.
Voltaire (1694-1778)

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 96 autres membres